L'envoyé spécial du Canada doit être remplacé après avoir diffusé des informations erronées pour diffamer le mouvement pro-palestinien : CJPMO

Montréal, 12 juin 2024 - Un nouveau rapport de Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) avertit qu'une fonctionnaire canadienne chargée de lutter contre le racisme a fait preuve d'un comportement nuisible et malveillant en diffusant des informations erronées à l'encontre des partisans de la Palestine, et demande qu'elle soit remplacée. Intitulé « Diffamation du mouvement pro-palestine », le rapport examine les commentaires publics de Deborah Lyons, l'envoyée spéciale du Canada pour la préservation de la mémoire de l'Holocauste et la lutte contre l'antisémitisme, et constate que son bureau a constamment diffusé de fausses informations pour diaboliser les Canadiens qui protestent contre la guerre génocidaire d'Israël contre Gaza. Le rapport de CJPMO recommande que Lyons soit remplacée à son poste par une personne capable de combattre l'antisémitisme de manière intersectionnelle, sans reproduire le racisme anti-palestinien. Continue reading

 

La campagne d'influence étrangère israélienne doit faire l'objet d'une enquête : CJPMO

Montréal, le 5 juin, 2024 — Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande au Parlement d'enquêter sur l'influence étrangère israélienne au Canada, suite à la découverte alarmante qu'Israël a secrètement ciblé les Canadiens avec des messages racistes anti-musulmans. Selon de nombreux médias, le gouvernement israélien a financé et orchestré une campagne secrète d'influence étrangère ciblant les Canadiens et les Américains, en utilisant de faux sites web et comptes de médias sociaux pour diaboliser les Palestiniens et les musulmans canadiens. CJPMO demande au gouvernement d'agir contre l'ingérence étrangère d'Israël en convoquant et en expulsant l'ambassadeur d'Israël au Canada. Continue reading

 

CJPMO condamne le record d’exportations militaires du Canada vers Israël en 2023

Montréal, le 4 juin 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est indigné d'apprendre que le Canada a exporté 30 641 495,83 $ en biens et technologies militaires vers Israël en 2023, selon le rapport annuel du Canada sur les exportations militaires qui vient d'être publié. Il s'agit de l'année la plus élevée jamais enregistrée et elle représente une augmentation de 43 % de la valeur des exportations militaires par rapport à l'année précédente. Cela se produit également au cours d'une période où Israël est accusé de génocide contre les Palestiniens par des experts juridiques internationaux. CJPMO note que les 30,6 millions de dollars sont un chiffre distinct des 28,5 millions de dollars de licences d'exportation approuvées par le Canada après le 7 octobre 2023, dont beaucoup n'ont peut-être pas encore été utilisées. CJPMO réitère son appel au Canada pour qu'il renverse cette dangereuse tendance et impose immédiatement un embargo sur les armes à Israël en utilisant la Loi sur les mesures économiques spéciales. Continue reading

 

Le Canada doit se joindre à ses alliés européens pour reconnaître l'existence d'un État palestinien

Montréal, le 23 mai, 2024 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande au Canada de suivre l'exemple de ses alliés européens, l'Espagne, la Norvège et l'Irlande, et de reconnaître un État palestinien indépendant.  Les trois pays européens ont noté que l'indépendance palestinienne ne peut dépendre d'un accord de paix négocié avec Israël qui, depuis des décennies, a sapé les cadres de l'autodétermination palestinienne, tout en violant continuellement les droits de la personne des Palestiniens.  CJPMO souligne que la position traditionnelle du Canada, qui consiste à attendre une « solution négociée à deux États », s'est depuis longtemps avérée contre-productive et a donné à Israël toutes les raisons de tergiverser pour saper les efforts de libération et de dignité des Palestiniens.  CJPMO critique vivement le refus du gouvernement Trudeau de se joindre à ses alliés européens dans cette démarche stratégique. Continue reading

 

CJPME applaudit la demande de mandats d'arrêt de la CPI à l'encontre des dirigeants israéliens Netanyahu et Gallant

Montréal, le 20 mai, 2024 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) se réjouissent de la demande de mandats d'arrêt déposée aujourd'hui par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI) à l'encontre du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et du ministre israélien de la Défense Yoav Gallant.  La demande a été déposée contre les deux dirigeants israéliens en raison de leurs actions à Gaza, en particulier le ciblage de civils et le blocage de l'aide humanitaire. Dans le passé, le gouvernement Trudeau a cherché à dissuader la CPI d'enquêter sur les crimes de guerre commis par Israël, et CJPMO craint qu'il ne tente également d'entraver la justice aux côtés des États-Unis. CJPMO demande au Canada de soutenir publiquement la demande de mandats et d'être prêt à les exécuter s'ils sont délivrés Continue reading

 

Les sanctions contre les colons extrémistes donnent un passe-droit au gouvernement israélien : CJPMO

Montréal, le 16 mai 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) se réjouit de l'imposition tardive par le Canada de sanctions à l'encontre de quatre colons israéliens extrémistes, mais prévient que cette approche étroite de la violence entre l'État et les colons ne tient pas compte du rôle de catalyseur joué par le gouvernement israélien. Depuis des mois, le Canada met en garde contre le fait que le terrorisme des colons bénéficie du soutien des dirigeants israéliens et qu'il est souvent perpétré avec la protection, voire la participation, de soldats israéliens. CJPMO continue d'exhorter le Canada à élargir sa liste d'individus ciblés pour y inclure les responsables israéliens de la violence des colons, y compris le ministre de la sécurité nationale d'extrême droite Itamar Ben-Gvir, et à reconnaître le gouvernement israélien comme un État soutenant la terreur en vertu de la Loi sur l'immunité des États. Continue reading

 

Une approche pangouvernementale est nécessaire pour remédier à la complicité du Canada avec les colonies israéliennes : CJPMO

Montréal, le 16 mai, 2024 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent au Premier ministre Justin Trudeau de mener une "approche pangouvernementale" pour résoudre le problème de la collusion canadienne dans les crimes de guerre liés aux colonies israéliennes illégales. Cette initiative fait suite aux récents événements "Great Israeli Real Estate" à Montréal et à Toronto, qui ont impliqué la vente ouverte de propriétés situées dans des colonies israéliennes illégales en Cisjordanie occupée. CJPMO demande instamment au Canada de sévir contre de tels événements et de se concentrer sur l'élimination d'autres formes de complicité canadienne dans les colonies. À cette fin, CJPMO a fourni au Premier ministre Trudeau et à son cabinet 19 recommandations politiques basées sur le statut des colonies en tant que crimes de guerre en vertu de la Loi canadienne sur les crimes contre l'humanité et les crimes de guerre. Continue reading

 

À l'occasion de la Nakba, le Canada doit s'attaquer à sa complicité dans l'expropriation des Palestiniens

Montréal, le 15 mai 2024 - À l'occasion du 76e anniversaire de la Nakba palestinienne (« catastrophe » en arabe), Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande au gouvernement canadien de s'attaquer à sa complicité actuelle dans la dépossession des Palestiniens. La Nakba fait référence à l'expulsion, à la destruction et au nettoyage ethnique de la Palestine associés à la création d'Israël en 1948, et ce processus de dépossession se poursuit dans le génocide et les déplacements massifs actuels à Gaza, ainsi que dans l'expansion illégale des colonies, les démolitions de maisons, les expulsions forcées et la violence des colons en Cisjordanie occupée, à Jérusalem-Est et dans certaines parties du Néguev. CJPMO a soumis une série de recommandations pour informer l'initiative du député Matthew Green concernant le projet de loi sur la Nakba, qui impliquera la création d'un projet de loi privé, décrivant les mesures concrètes que le Canada peut prendre pour contrer les politiques israéliennes de dépossession et affirmer les droits des réfugiés palestiniens. Continue reading

 

Le Canada doit empêcher l'invasion de Rafah par Israël : CJPMO

Montréal, le 7 mai 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande au gouvernement canadien de faire pression de toute urgence sur Israël pour qu'il mette fin immédiatement à son invasion de Rafah, une action qui menace de pousser la population civile de Gaza encore plus loin dans le génocide. Bien que la ministre des Affaires étrangères, Mélanie Joly, ait exprimé à plusieurs reprises son inquiétude quant à l'impact d'une invasion de Rafah, le Canada ne s'est engagé à aucune action susceptible d'arrêter cette catastrophe, malgré les évaluations crédibles d'experts juridiques internationaux selon lesquelles les actions d'Israël à Gaza constituent déjà un génocide. CJPMO estime que le Canada doit de toute urgence imposer un embargo sur les armes à Israël dans les deux sens et demander publiquement à Biden de faire de même aux États-Unis. Continue reading

 

Embargo sur les armes : La société civile canadienne intensifie ses pressions pour mettre fin au commerce militaire entre le Canada et Israël

Montréal, le 7 mai 2024 – Les organisations de la société civile canadienne, issues de multiples secteurs, intensifient leurs efforts pour mettre fin au commerce de technologies militaires et de sécurité entre le Canada et Israël. Dans une déclaration commune publiée aujourd'hui en faveur d'un « embargo sur les armes maintenant », des associations palestiniennes, des syndicats, des organisations de défense des droits de la personne et des groupes communautaires représentant plus de 2 millions de personnes à travers le Canada demandent au gouvernement canadien d'utiliser des outils nouveaux et puissants pour mettre définitivement fin au commerce militaire avec Israël, notamment en mettant immédiatement en œuvre un embargo officiel sur les armes en vertu de la loi canadienne sur les mesures économiques spéciales. Continue reading