loading
Connectez-vous pour connaître les dernières nouvelles

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient

  • Latest from the blog

    Le départ de Miranda Gallo

    Dans un moment doux-amer pour CJPMO, nous disons au revoir à Miranda Gallo cette semaine, qui part pour obtenir une maîtrise en droit international. Miranda a commencé avec CJPMO en tant que stagiaire en 2016, et s’est par la suite joint à l’équipe de CJPMO en tant que coordonnatrice de campagne en 2017. Miranda a fait un travail extraordinaire durant son mandat à CJPMO, en particulier par sa contribution à nos campagnes, son militantisme politique et son travail sur les médias sociaux. 
    Continue reading

    Un message de la part du président de CJPMO

    Normalement, à la fin de l’année, nous envoyons un courriel pour souligner les nombreuses réalisations de CJPMO. Pourtant, même si 2019 a été une superbe année pour CJPMO (voir ci-dessous), je dois commencer avec un message plus décevant : les dons faits à CJPMO diminuent – ils n’augmentent PAS.
    Continue reading
  • Latest from the blog

    Les Canadiens rejettent la condamnation du BDS par Champagne

    Montréal, le 11 février 2020 – Tout comme des milliers de Canadiens, les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) rejettent la condamnation du BDS par le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne la semaine dernière. Champagne a déclaré : « Permettez-moi d’être ferme et clair pour tous les Canadiens : Nous condamnons BDS.  En tant que pays, nous devons nous attaquer d’urgence à la résurgence de l’antisémitisme dans notre pays et à l’étranger. ». Bien que les Canadiens rejettent totalement l’antisémitisme, ils sont très offensés que Champagne ait confondu le mouvement BDS avec l’antisémitisme. Le BDS, soit « Boycott, désinvestissements et sanctions », est un mouvement visant à exercer une pression économique sur Israël afin qu’elle respecte les droits humains des Palestiniens. Les sondages montrent que de nombreux Canadiens, incluant une majorité d’électeurs libéraux, appuient fermement les stratégies démocratiques, participatives et non violentes comme le BDS pour faire pression sur Israël pour qu’elle respecte les droits des Palestiniens.
    Continue reading

    Commémoration du 29 janvier; Appel à l’action contre l’islamophobie

    Montréal, le 29 janvier 2020 — À l’occasion du troisième anniversaire de l’attentat de la mosquée de Québec, les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) commémorent et se souviennent des évènements tragiques du 29 janvier 2017 au Centre culturel islamique de Québec qui ont fait 6 morts et 9 blessés. Les victimes incluaient Azzeddine Soufiane, 57 ans, père de trois enfants; Khaled Belkacemi, 60 ans; Aboubaker Thabti; Mamadou Tanou, 42, père de deux enfants; Ibrahima Barry, 39, père de quatre enfants; et Abdelkrim Hassane, 41 ans et père de trois enfants. CJPMO continue de demander au gouvernement fédéral de désigner le 29 janvier comme une journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie et toute autre forme de discrimination religieuse. En 2018, CJPMO et le Forum musulman canadien (FMC-CMF) ont lancé la campagne « Je me souviens du 29 janvier » (https://www.29janvier.ca/) qui permet aux Canadiens d’ajouter leur voix et de montrer leur soutien.
    Continue reading
  • Latest from the blog

    Je me souviens du 29 janvier

    Le 29 janvier 2017, un tireur solitaire est rentré dans une mosquée de la ville de Québec et a ouvert le feu sur des dizaines de croyants canado-musulmans. À la fin de la fusillade, six ont été tué et 19 autres blessés.  Joignez-vous à nous, et demandez au gouvernement canadien de désigner le 29 janvier comme une Journée nationale de commémoration et d'action contre l'islamophobie. Impliquez-vous, ça ne prend que 10 secondes ! Faites savoir à notre gouvernement que vous luttez contre l'islamophobie et toutes les autres formes de discrimination religieuse.
    Continue reading

    Soutenez le STTP contre la campagne de diffamation de B’nai Brith

    Plus tôt cette semaine, B’nai Brith Canada a lancé une campagne de diffamation à l’encontre du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), en les accusant à la fois de soutenir le terrorisme et de s’aligner sur « la voie de la violence et du terrorisme ». Cette accusation fait suite à la décision du STTP de s’engager dans un projet commun avec le Syndicat des postes de Palestine (PSWU), que B’nai Brith qualifie à tort d’organisation « pro-terroriste ». Mais soyons honnête, le STTP est attaqué simplement pour avoir montré sa solidarité envers les Palestiniens.
    Continue reading