Le Canada doit agir pour protéger les Palestiniens du nouveaux premier ministre dangereux d’Israël

Montréal, le 13 juin 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exhortent le gouvernement canadien à agir immédiatement pour garantir les droits et la sécurité des Palestiniens après la nomination du nouveau Premier ministre israélien d’extrême droite, Naftali Bennett. CJPMO prévient que Bennett a une longue histoire de déclarations et d’action violemment racistes contre les Palestiniens, et qu’il représente donc une grave menace pour les millions de Palestiniens qui vivent sous la domination militaire d’Israël. Continue reading




CJPMO s’oppose à l’adoption anti-démocratique de l’IHRA par Québec

Montréal, le 11 juin 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) s’opposent à l’adoption unilatérale de la définition controversée de l’antisémitisme de l’IHRA par Québec. Cette définition qui confond antisémitisme et critique d’Israël, et constitue donc une menace à la liberté d’expression concernant les sujets relatifs aux violations des droits de la personne par Israël. Le 9 juin, le gouvernement du Québec a annoncé qu’il allait adopter unilatéralement la définition de l’IHRA. Cette décision a été prise sans demander l’opinion publique et sans débat, quelques jours seulement après qu’une motion à l’Assemblée nationale soutenant la définition de l’IHRA soit bloquée par Québec solidaire. Continue reading




Les défenseurs des droits de la personne applaudissent le Québec solidaire pour avoir rejeté l’adoption de la définition de l’antisémitisme controversée de l’IHRA

Montréal, le 4 juin, 2021 - Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO), la Fondation canado-palestinienne du Québec (FCPQ) et Voix juives indépendantes Canada (VJI) ont félicité le Québec solidaire d’avoir rejeté une motion non-contraignante à l’Assemblée nationale de Québec ce matin qui aurait adopté le langage de la définition dangereuse et controversée de l’antisémitisme de l’Alliance internationale de commémoration de l’Holocauste (IHRA). En rejetant cette motion, Québec solidaire est le seul parti à l’Assemblée nationale qui a pris des positions fermes à la fois contre l’antisémitisme et contre la réduction au silence des voix palestiniennes.   Continue reading




CJPMO exhorte le Bloc québécois et le Parti vert à soutenir un embargo sur les armes, et un débat d’urgence sur Israël

Montréal, le 17 mai 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exhortent les dirigeants du Bloc Québécois (BQ) et du Parti vert du Canada (PVC) d'égaler les récents engagements du Nouveau parti démocratique (NPD) en approuvant un embargo sur les armes à destination d'Israël, et en demandant un débat parlementaire d'urgence sur la violence israélienne. Bien que certains députés du BQ et du PVC aient fait des déclarations en soutien aux droits des Palestiniens, CJPMO souligne que la direction de ces partis doit faire plus pour pousser le gouvernement à prendre des mesures concrètes. Continue reading




CJPMO félicite le NPD pour avoir demandé un embargo sur les armes israéliennes et demande aux autres partis de suivre le pas

Montréal, le 13 mai 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) approuvent les déclarations récentes de la direction du Nouveau parti démocratique  (NPD) en faveur d’une interdiction des ventes d’armes à Israël. Hier, le chef du NPD Jagmeet Singh a demandé au premier ministre Justin Trudeau de répondre à l’escalade de la violence au Moyen-Orient en interdisant les ventes d’armes à Israël et Jack Harris a déclaré aujourd’hui que l’interdiction devrait être maintenue « jusqu’à la fin de l’occupation illégale ». CJPMO félicite le NPD d’avoir mis de l’avant des propositions concrètes pour mettre fin à la violence et à l’oppression israéliennes contre les Palestiniens, et exhorte tous les membres du Parlement et les chefs de partis politiques à se joindre à l’appel à un embargo sur les armes. Continue reading




CJPMO demande un débat d’urgence au parlement sur la violence et les expulsions forcées à Jérusalem

Montréal, le 11 mai 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent instamment aux députés de convoquer un débat d'urgence sur les expulsions forcées imminentes et l'escalade de la violence à Jérusalem. L’insistance d’Israël à procéder à des expulsions massives racistes à l’encontre des Palestiniens à Jérusalem, et sa réponse violente aux manifestations palestiniennes contre ces expulsions ainsi que ses raids répétés dans la mosquée al-Aqsa pendant le Ramadan ont fait monter la tension et suscité l’indignation et l’outrage de la communauté internationale. En l’absence d’un plan clair du gouvernement canadien pour adresser les violences israéliennes, CJPMO exhorte le parlement à faire preuve de leadership et à débattre de la réponse du Canada à cette urgence en matière de droits humains. Continue reading




Le Canada doit condamner les évictions massives des familles palestiniennes à Sheikh Jarrah

Montréal, le 7 mai 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent au gouvernement canadien de condamner les expulsions massives imminentes de familles palestiniennes de leurs maisons dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est occupée, et à prendre des mesures concrètes pour empêcher leur expulsion par Israël. Dès la semaine prochaine, quatre familles palestiniennes composées de trente adultes et de dix enfants pourraient être expulsées de leurs maisons à Sheikh Jarrah pour être remplacées par des colons israéliens, et plus d'une centaine d'autres familles font face à un processus d'expulsion similaire. Le transfert forcé d'une population civile occupée est strictement interdit par la quatrième convention de Genève, et CJPMO considère l'expulsion massive de familles palestiniennes comme une pratique de nettoyage ethnique. Continue reading




CJPME appelle à l'action suite au rapport choquant de HRW sur les crimes d'apartheid d'Israël

Montréal, le 27 avril 2021 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) appellent à l’action suite à la publication d’un rapport novateur de Human Rights Watch (HRW) qui a conclu que les autorités israéliennes commettent les crimes contre l’humanité que sont l’apartheid et la persécution. CJPMO demande aux dirigeants politiques du Canada de prendre des mesures concrètes pour censurer Israël pour ses pratiques d’apartheid, comme le recommande HRW. Les recommandations de HRW incluent l’imposition de sanctions individuelles aux israéliens responsables du crime d’apartheid, le conditionnement des ventes d’armes à Israël à la prise de mesure par les autorités israéliennes pour mettre fin à ces crimes, et l’examen des accords bilatéraux pour éviter de contribuer directement à ces crimes. Continue reading




CJPMO félicite le NPD d'avoir adopté une politique de sanctions audacieuse à l'égard d'Israël.

Montréal, le 10 avril 2021 – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) applaudissent le Nouveau parti démocratique du Canada (NPD) pour avoir adopté une nouvelle politique audacieuse qui soutient les sanctions contre Israël. Ce soir à la convention du NPD, les membres du parti ont adopté une résolution populaire en soutient à une interdiction du commerce avec les colonies israéliennes illégales et à un embargo sur les armes contre l’État d’Israël. Ce vote est une victoire majeure pour les militants du parti, y compris les membres palestiniens et juifs qui se sont organisés durant des années pour pousser le NPD à agir pour soutenir les droits des Palestiniens. Continue reading




CJPMO: Statistiques Canada ne devrait pas promouvoir l’étude problématique sur l’antisémitisme d’un groupe de pression

Montréal, le 6 avril 2021 – CJPMO est hautement concernée par la publication de Statistique Canada sur les crimes haineux au Canada qui faisait référence aux conclusions d’un « audit » non rigoureux sur l’antisémitisme par le groupe de pression B’nai Brith Canada. CJPMO est préoccupée par le fait que l’inclusion des affirmations de B’nai Brith dans une publication de Statistique Canada donne non seulement plus de crédibilité à une méthodologie erronée, mais perpétue également par inadvertance la fausse notion que protester contre les violations des droits de la personne en Israël est équivalent aux crimes haineux et à la violence antisémite. Continue reading