CJPMO : Avec des preuves toujours plus nombreuses de la responsabilité israélienne, le Canada doit soutenir une enquête de la CPI sur le meurtre de Shireen Abu Akleh

Montréal, 22 Septembre 2022 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) réaffirment leur appel pour que le Canada soutienne une enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur le meurtre de la journaliste chevronnée d'Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh, au milieu de preuves croissantes et accablantes de la responsabilité israélienne. En mai, la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly avait demandé une "enquête approfondie" sur l'incident, mais la récente enquête militaire d'Israël n'a pas réussi à trouver une quelconque responsabilité, même si elle a admis que les forces israéliennes l'ont très probablement tuée. CJPMO affirme que le soutien canadien à une enquête de la CPI est nécessaire en raison de l'incapacité et de la réticence d'Israël à se tenir pour responsable. Continue reading




La Coalition BDS-Québec presse la Caisse de désinvestir d’une entreprise coupable de violation des droits de la personne

CJPMO est membre de la coalition BDS-Québec, qui a publié le communiqué de presse suivant au sujet du fonds de pension du Québec, la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), qui a investi dans l'entreprise israélienne Policity Ltd. Continue reading




Révélé : Le bilan des votes pro-Israël du Canada à l'ONU est en contradiction avec ses propres valeurs et intérêts, selon les responsables du AMC

Montréal, 7 septembre 2022 – Les fonctionnaires de carrière des Affaires mondiales du Canada admettent que le bilan de vote du Canada, farouchement pro-Israël, aux Nations unies, contredit ses propres valeurs et intérêts et nuit à sa réputation internationale, selon des documents publiés en vertu de la Loi sur l'accès à l'information et obtenus par Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO). Les documents publiés couvrent la période précédant la décision du Canada, en 2019, de reprendre son soutien à l'autodétermination palestinienne à l'ONU, et révèlent comment les fonctionnaires canadiens considèrent de façon critique le dossier de vote du Canada. CJPME exhorte le gouvernement canadien à profiter de la prochaine session de l'Assemblée générale de l'ONU pour réorienter son approche et commencer à soutenir les résolutions qui visent à faire respecter les droits humains des Palestiniens. Continue reading




CJPMO: Il doit y avoir des conséquences à la guerre d'agression d'Israël à Gaza

Montréal, 8 août 2022— Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exigent que le gouvernement canadien tienne les autorités israéliennes responsables de sa guerre non provoquée et agressive contre Gaza ce week-end, qui a tué au moins 44 Palestiniens. Le Canada n'a pas fait de commentaires sur les actions d'Israël, sauf pour soutenir le droit d'Israël à la sécurité, ignorant la tendance d'Israël à cibler délibérément des civils dans ses frappes aériennes - dans ce qui équivaut clairement à des crimes de guerre. CJPMO exhorte le Canada à mettre fin à l'impunité d'Israël et à décourager la violence future, notamment en mettant fin au commerce militaire avec Israël. Continue reading




CJPMO demande à l'Envoyé spécial du Canada d'annuler son discours dans une colonie israélienne illégale

Montréal, 21 juin 2022  — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent à M. Irwin Cotler, l'envoyé spécial du Canada pour la préservation de la mémoire de l'Holocauste et la lutte contre l'antisémitisme, d'annuler son discours à l'Université Ariel, qui est située dans une colonie israélienne illégale sur des terres palestiniennes occupées. CJPMO note que la position officielle du gouvernement canadien est que toutes les colonies israéliennes constituent une violation de la Quatrième Convention de Genève, et le fait qu'un fonctionnaire s'adresse à l'Université Ariel serait contraire à cette politique. CJPMO exhorte le gouvernement canadien à exiger que l'envoyé spécial Cotler respecte le droit international et annule son discours. Continue reading




Le Canada doit exiger la libération du travailleur humanitaire persécuté Mohammed El-Halabi suite à sa condamnation par Israël

Montréal, 15 juin 2022 – Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent au gouvernement canadien d'exiger la libération du travailleur humanitaire de Gaza persécuté, Mohammed El-Halabi, suite à sa condamnation scandaleuse par un tribunal israélien après six ans de détention, suite à des accusations qui ont été discréditées. CJPMO demande au Canada de prendre immédiatement des mesures pour assurer la liberté d'El-Halabi. « La condamnation honteuse d'El Halabi par Israël après six ans, fondée sur des accusations discréditées, expose le manque total de justice que les Palestiniens subissent sous les tribunaux d'apartheid d'Israël », a déclaré Michael Bueckert, vice-président de CJPMO. « Cette décision discrédite entièrement le processus judiciaire israélien, et Israël doit faire face aux conséquences du Canada et de la communauté internationale pour cette grave erreur de justice », a ajouté M. Bueckert. Continue reading




CJPMO applaudit la Fédération du travail de l'Ontario pour son appui à un embargo contre les armes à destination d’Israël.

Montréal, 14 juin 2022 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) félicite la Fédération du travail de l'Ontario (FTO) pour avoir endossé une série de mesures en appui aux droits humains des Palestiniens, y compris des sanctions contre Israël. Une résolution adoptée par la FTO et publiée aujourd'hui dans une déclaration sur la solidarité internationale demande la fin des ventes d'armes canadiennes à Israël, l'interdiction des biens provenant des colonies israéliennes illégales et le désinvestissement des entreprises militaires israéliennes. Une autre résolution adoptée par l'OFL défend la liberté d'expression sur la Palestine en rejetant la définition discréditée de l'antisémitisme de l'IHRA, qui assimile les critiques légitimes d'Israël à de l'antisémitisme. La FTO est la plus grande fédération syndicale du Canada, représentant plus de 1 500 sections locales de 54 syndicats affiliés. Continue reading




Une enquête de l'ONU conclut qu'Israël est responsable des « causes profondes » des violences de l'année dernière en Palestine

Montréal, 7 juin 2022 — Les pratiques israéliennes d'occupation et de discrimination à l'égard des Palestiniens sont les « causes principales » des violences de l'année dernière, selon le premier rapport de la Commission d'enquête des Nations unies sur Israël et le territoire palestinien occupé. La commission d'enquête des Nations Unies a conclu que, bien qu'Israël et les autorités palestiniennes soient tous deux responsables des violations des droits de la personne, Israël est néanmoins beaucoup plus responsable en raison de la nature asymétrique de l'occupation et des autres mécanismes d'oppression. Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exhortent le gouvernement canadien à accueillir publiquement les conclusions de l'enquête et à prendre des mesures pour s'attaquer aux causes profondes de la violence en Palestine. Continue reading




Les exportations d'armes du Canada vers Israël ont augmenté de 33 % en 2021, dans le contexte du bombardement de Gaza.

Montréal, 31 mai 2022 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont alarmés d'apprendre que les exportations militaires du Canada vers Israël ont augmenté de 33 % en 2021, au milieu de la campagne de bombardement de 11 jours menée par Israël contre la bande de Gaza occupée. Selon le nouveau rapport annuel du Canada sur les exportations militaires, le Canada a exporté 26 092 288 $ de biens militaires vers Israël en 2021, une hausse par rapport aux 19 583 838 $* de 2020 et une hausse qui s'approche du sommet historique de 26 893 255 $* de 1987. CJPMO demande au Canada de mettre un terme immédiat à cette tendance inquiétante en suspendant immédiatement tout commerce militaire avec Israël. Continue reading




#PasUnCrime: Une campagne digitale appelle les autorités algériennes à cesser leur assaut contre l'espace civique et les libertés fondamentales

Montréal, 19 mai 2022 — Les autorités algériennes ont mis fin aux manifestations pro-démocratie du « Hirak » dans la majeure partie du pays, il y a de cela un an. Depuis, les poursuites en justice pour accusations terroristes infondées se sont multipliées, des amendements problématiques du Code pénal ont été adoptés, des actions en justice lancées contre des organisations de la société civile et des partis politiques d'opposition, la répression contre les défenseur.es des droits humains et les médias s’est intensifiée, tandis que les autorités continuent d’entraver l’enregistrement et l’activité des syndicats indépendants. Continue reading