Le parachutage de l'aide à Gaza n'est guère plus qu'une opération photo : CJPMO

Montréal, 29 février 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) prévient que le projet du Canada de larguer de l'aide par avion à Gaza est une réponse totalement inadaptée à l'ampleur de la catastrophe humanitaire, et affirme qu'il ne s'agit guère plus que d'une séance de photos pour détourner l'attention de la suspension du financement de l'UNRWA par le Canada. CJPMO exhorte le gouvernement Trudeau à rétablir immédiatement le financement de l'UNRWA et à tenir les responsables israéliens responsables de l'obstruction délibérée de l'aide à une population confrontée à la famine et au génocide. Continue reading

 

Plus de 75 OSCC signent une lettre ouverte demandant aux ministres Joly, Hussen et Miller de « mettre fin au génocide ou de démissionner »

Montréal, 22 février 2024 - Dans une lettre ouverte publiée aujourd'hui, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO), le Conseil canadien des affaires publiques musulmanes (CCAPM), Association sociale canadienne palestinienne - Londres (ASCP ) et plus de 75 autres organisations de la société civile canadienne demandent aux ministres Joly, Hussen et Miller de « mettre fin au génocide ou de démissionner », soulignant que les Palestiniens ne peuvent plus endurer les échecs politiques de ces ministres et de ce gouvernement libéral. Alors que le génocide israélien contre les Palestiniens de Gaza se poursuit, les organisations affirment que chacun de ces ministres a mis en œuvre des décisions politiques, éventuellement sous la direction du cabinet du Premier ministre, qui ont exacerbé la crise, causant davantage de tort à ceux qui font face à des niveaux catastrophiques de mort et de destruction. Les organisations affirment que ces échecs politiques continueront à coûter des vies palestiniennes sur le terrain, tout en contrevenant aux responsabilités du Canada en tant qu'État tiers à la Convention sur le génocide et vis-à-vis des mesures provisoires de la Cour internationale de justice. Continue reading

 

CJPMO se félicite de la motion du NPD visant à reconnaître l'existence de l'État palestinien

Montréal, le 13 février 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) accueille favorablement la motion du NPD appelant le gouvernement canadien à reconnaître l'État de Palestine, et demande instamment à tous les membres du Parlement de la soutenir. CJPMO note que le statut d'État palestinien est déjà reconnu par 139 pays et que la Palestine a le statut d'observateur non-membre aux Nations Unies. CJPMO croit qu'Israël ne doit pas détenir un droit de veto sur les aspirations palestiniennes à l'autodétermination, et la motion du NPD est un pas dans cette direction. CJPMO estime que la reconnaissance du statut d'État aiderait les Palestiniens à accéder à la justice dans des forums internationaux tels que la Cour pénale internationale (CPI), mais prévient que la reconnaissance symbolique doit s'accompagner de mesures concrètes pour forcer le retrait d'Israël des territoires palestiniens occupés (TPO). Continue reading

 

CJPMO se félicite du vote de la commission sur l'étude des exportations d'armes vers Israël

Montréal, le 13 février, 2024 — Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) applaudit la décision du Comité des affaires étrangères du Parlement d'étudier les permis d'exportation d'armes du Canada vers Israël. Hier, le comité a adopté à l'unanimité une motion présentée par la députée Heather McPherson visant à rendre publics les documents sur les exportations militaires du Canada vers Israël, depuis 2006. CJPMO se réjouit de cette décision qui constitue un premier pas important vers la transparence et la responsabilité publiques, car elle permettra pour la première fois de surveiller le commerce des armes entre le Canada et Israël. CJPMO demande en outre que tous les documents contraints soient également mis à la disposition du public. Continue reading

 

CJPME : Une réponse AIPRP confirme que Joly a induit le public en erreur au sujet des ventes d'armes à Israël depuis le 7 octobre

Montréal, le 10 février 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est indigné d'apprendre que la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly a délibérément trompé le public canadien en affirmant que le Canada n'avait pas envoyé d'armes à Israël depuis le 7 octobre, alors que de nouvelles informations révèlent le contraire. Le 7 février, Mme Joly a déclaré lors d'une réunion de la commission parlementaire des affaires étrangères qu'il n'y avait eu « aucun envoi d'armes [à Israël] sous ma responsabilité au cours des dernières années, et aucun depuis le 7 octobre ».  Elle a ajouté : « Nous avons envoyé du matériel non létal, notamment des lunettes de vision nocturne et des équipements de protection ».  Néanmoins, plus tôt dans la journée, The Maple a publié des informations obtenues par le biais d'une demande d'AIPRP qui indiquaient que le gouvernement avait effectivement approuvé des licences pour une quantité extraordinaire d'exportations militaires, qui semblent inclure des composants d'armes offensives, à destination d'Israël. Continue reading

 

Le gouvernement induit les Canadiens en erreur sur le commerce d'armes entre le Canada et Israël et sur l'aide à Gaza : CJPMO

Montréal, le 8 février, 2024 — Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) dénonce le gouvernement canadien pour avoir diffusé des informations trompeuses sur le commerce des armes et l'aide humanitaire du Canada. Au cours de la semaine dernière, des ministres ont fait des commentaires irresponsables qui obscurcissent le rôle du Canada vis-à-vis du génocide en cours à Gaza, y compris la fausse suggestion que le Canada n'exporte pas d'armes à Israël. Premièrement, CJPMO note que le Canada continue d'exporter des biens militaires vers Israël à des niveaux records, malgré les commentaires contraires de la ministre Joly et d'autres. Deuxièmement, CJPMO souligne que la suspension par le Canada du financement de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) contredit les déclarations des ministres exprimant leur inquiétude quant à la situation humanitaire à Gaza. Continue reading

 

Les sanctions du Canada à l'égard du Hamas, mais pas à l'égard d'Israël, révèlent une politique de deux poids, deux mesures : CJPMO

Montréal, le 6 février, 2024 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) expriment leur inquiétude face au double standard évident dans l'annonce des sanctions faite aujourd'hui par la ministre Joly, qui a imposé des sanctions à 11 individus affiliés au Hamas, mais à aucun responsable israélien. CJPMO note que le Canada n'a pas encore imposé de sanctions à un seul Israélien, même si le nombre de Palestiniens tués par Israël est plus de 20 fois supérieur au nombre d'Israéliens tués le 7 octobre, et même si les actions d'Israël peuvent vraisemblablement s'apparenter à un génocide selon la Cour internationale de justice (CIJ). CJPMO demande instamment au Canada de proportionner sa réponse en imposant de larges sanctions aux dirigeants israéliens responsables de crimes de guerre à Gaza et en Cisjordanie occupée, y compris (mais sans s'y limiter) le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre de la Défense Yoav Gallant, et le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben-Gvir. Continue reading

 

La ministre britanno-colombienne Selina Robinson doit démissionner pour son racisme anti-palestinien : CJPMO

Montréal, le 5 février, 2024 — Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande la démission de la ministre de l’Éducation postsecondaire de la Colombie-Britannique, Selina Robinson, à la suite de plusieurs incidents qui reflètent une tendance au racisme anti-palestinien. La semaine dernière, des remarques ont fait surface, montrant que Mme Robinson utilisait un trope colonial pour désigner la Palestine d'avant 1948 comme un "morceau de terre merdique sans rien dessus". Le même jour, Robinson a été critiqué pour son ingérence politique qui a conduit au licenciement d'un professeur en raison de ses opinions sur Gaza. CJPMO demande au premier ministre de la Colombie-Britannique, David Eby, de démontrer que le racisme n'est pas toléré au sein du NPD de la province et de prendre des mesures immédiates pour démettre Mme Robinson de ses fonctions Continue reading

 

La réorientation par le Canada du financement de l'aide à Gaza pourrait violer les décisions de la CIJ en matière de génocide

Montréal, le 2 février, 2024 — Une semaine après que la Cour internationale de justice (CIJ) ait trouvé des preuves plausibles de génocide à Gaza, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exhorte le ministre du Développement international, Ahmed Hussen, à revenir immédiatement sur sa décision de réorienter le financement de l'aide vers l'UNRWA, l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens. CJPMO souligne que les 40 millions de dollars supplémentaires d'aide humanitaire du Canada à Gaza ne compensent pas les dommages extraordinaires que causera la suppression du financement de l'UNRWA, l'ONU ayant prévenu que de telles actions pourraient provoquer l'effondrement du système humanitaire. CJPMO prévient que le désengagement du Canada de l'UNRWA pourrait violer directement les ordres de la CIJ d'augmenter l'aide humanitaire et de prévenir les génocides. Continue reading

 

CJPMO condamne la suspension du financement de l'UNRWA par le Canada comme une punition collective

Montréal, le 27 janvier 2024 - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est scandalisé par la décision du Canada de suspendre le financement de l'UNRWA, l'agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens, sur la base d'allégations israéliennes non prouvées à l'encontre de quelques-uns de ses employés. L'UNRWA est la principale agence humanitaire fournissant des services à la population de Gaza. Hier, la Cour internationale de justice (CIJ) a conclu qu'il était plausible que les conditions de vie imposées par Israël à Gaza, y compris la privation de nourriture et d'eau, puissent constituer des actes de génocide. CJPMO demande instamment au Canada de revenir immédiatement sur sa décision politique contre l'UNRWA, d'augmenter son soutien financier à l'agence et d'exercer une pression concrète sur Israël pour qu'il mette fin à sa guerre génocidaire et à son siège. Continue reading