Des organisations canadiennes des droits de la personne s’opposent au contrat de vente d’armes à l’Arabie Saoudite

Montréal, le 27 avril 2016 – Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) s’est jointe à plus d’une dizaine de groupes canadiens des droits de la personne de premier plan pour signer une lettre ouverte s’opposant à l’émission récente de licences d’exportation relatives au contrat de vente d’armes du Canada à l’Arabie Saoudite, d’une valeur de 15 milliards de dollars. La liste des organisations canadiennes signataires de la lettre ouverte est impressionnante et comprend Amnistie Internationale Canada, le Conseil canadien pour la coopération internationale, l’Institut Rideau et d’autres. Les organisations ont adressé la lettre au premier ministre Justin Trudeau et ont demandé à ce que le gouvernement révoque les licences d’exportation pour la vente d’armes, parmi lesquelles plusieurs ont récemment été signées. Continue reading




CJPMO accueille Ayman Odeh, un leader politique israélo-palestinien

Montréal, le 6 avril 2016 – Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est ravie d’annoncer qu’elle sera l’hôte d’Ayman Odeh lors d’une conférence qu’il donnera à Montréal le 12 avril à 19h. M. Odeh est avocat et député de la Knesset israélienne (le Parlement israélien). En tant que chef de la « Liste unie », un parti comptant 13 députés, il est également un important leader politique pour les Palestiniens en Israël. Son allocution portera sur le leadership palestinien en Israël, sur les luttes auxquelles font face les Palestiniens en Israël et sur le combat politique mené par la communauté pour la reconnaissance de ses droits au sein d’Israël. Continue reading




Le gouvernement Trudeau incapable de donner suite à la motion anti-BDS?

Montréal, le 31 mars 2016 – Cela fait plus de cinq semaines que le gouvernement libéral majoritaire de Justin Trudeau s’est engagé à condamner tous les groupes et particuliers canadiens qui font la promotion du boycottage d’Israël (c’est-à-dire de BDS[i]) au Canada. Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) fait remarquer qu’en dépit de l’appui de façade manifesté par les dirigeants libéraux envers la motion à l’époque, les hauts-placés du gouvernement n’ont pas encore condamné un seul groupe ni individu canadien en ce sens. Les dirigeants de CJPMO concluent qu’il en est ainsi parce que soit: 1) le gouvernement libéral n’est pas convaincu du bien-fondé de la motion, soit 2) le gouvernement libéral craint que la motion ne contredise la Charte des droits et libertés du Canada. Continue reading




Un groupe du mouvement BDS est visé par des menaces et des propos haineux après une motion parlementaire

Montréal, le 10 mars 2016 – Suite à l’adoption parlementaire, le 22 février dernier, de la motion « anti BDS » et suite à ces propres initiatives de BDS, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) et ses sympathisants ont été beaucoup plus visés, dans les médias sociaux, par des menaces et des propos haineux. Alors que les auteurs des propos haineux ont été rapidement bannis des médias sociaux après avoir écrit leurs commentaires. Commentaires qui constituent, néanmoins, des menaces et des discours haineux. « On doit se poser la question suivante : la motion parlementaire anti BDS annoncent-elle l’ouverture de la chasse aux militants des droits de la personne ? », demande d’un air songeur, Thomas Woodley, le président de CJPMO. Continue reading




Le président de CJPMO en attente d’une condamnation du gouvernement Trudeau

Montréal, le 23février 2016 –À la lumière de l’adoption, lundi dernier, de la motion         « anti-BDS », le président de Canadiens pour la paix et la justice au Moyen-Orient (CJPMO), Thomas Woodley, a annoncé qu’il attendait une condamnation de la part du gouvernement libéral de Justin Trudeau. Dans une lettre adressée au gouvernement, Thomas Woodley a - tout en attendant une condamnation - écrit : « j’en arrive à la conclusion que, d’être condamné par le gouvernement canadien pour simplement avoir encouragé le respect des droits de la personne des Palestiniens, cela pourrait être le plus bel accomplissement de ma vie ». En tant que dirigeant d’un organisme à but non lucratif faisant activement la promotion du BDS (boycottage, désinvestissement et sanctions contre Israël) et qui présente le mouvement comme étant un moyen financier efficace pour inciter l’État d’Israël à respecter les droits de la personne des Palestiniens, Thomas Woodley soutient qu’il est le candidat à la condamnation numéro un.  Continue reading




CJPMO accueille au Canada le renommé spécialiste Dr Finkelstein

Montréal, le 17 février 2016 – Canadiens pour la paix et la justice au Moyen-Orient (CJPMO) est heureux d’accueillir le Docteur Norman Finkelstein pour une tournée de conférences qui se tiendra du 22 au 24 mars, dans trois villes du Québec et de l’Ontario. Le Docteur Finkelstein a obtenu son doctorat de l’Université Princeton en 1988 et a, par la suite, enseigné à l’Université Rutgers, à l’Université New York, au Brooklyn College, au Hunter College et à l’Université DePaul (Chicago). Sa recherche académique portait principalement sur le conflit israélo-palestinien et, plus particulièrement, sur la représentation que les discours politiques en font. Continue reading




CJPMO : Le Canada devrait dénoncer la décision d’Israël de suspendre des membres palestiniens de la Knesset

Montréal, le 11 février 2016 – Canadiens pour la paix et la justice au Moyen-Orient (CJPMO) dénonce la décision du parlement israélien - la Knesset - de suspendre trois membres palestiniens du parlement. Lundi dernier, la Knesset a en effet interdit toute activité parlementaire à trois de ses membres palestiniens, et ce, pour une durée de plusieurs mois, après que ces derniers aient rencontré les familles d’assaillants palestiniens qui ont été tués par les forces israéliennes. Les membres palestiniens de la Knesset, Hanin Zoabi et Basel Ghattas, ont été suspendus pour une durée de quatre mois tandis que Jamal Zahalka a été suspendu pour deux mois. CJPMO demande également aux parlementaires canadiens de dénoncer cette décision comme étant discriminatoire et antidémocratique.  Continue reading




Tariq Ramadan, expert de I’islam et de l’Occident, en tournée au Canada

Montréal, le 29 octobre 2015 – Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est heureuse d’annoncer qu’elle accueillera le professeur Tariq Ramadan de l’Université d’Oxford pour une tournée dans trois villes du Canada, soit Toronto, Ottawa et Montréal, le 21, 22 et 23 novembre respectivement. Le professeur Ramadan, philosophe, écrivain et intellectuel, donnera une conférence à visée politique intitulée Guerres, réfugiés et révolutions: Comment répondre aux peurs et au fanatisme de notre époque. Selon CJPMO, cette conférence est une chance pour les Canadiens d’entendre le professeur Ramadan exposer les préoccupations de l’Occident et du monde musulman à la suite des récents événements au Moyen-Orient, en Europe et au Canada. Continue reading




Le nouveau gouvernement canadien doit faire preuve de leadership vis-à-vis du Moyen-Orient

Montréal, le 20 octobre 2015 — Avec le changement imminent de gouvernement suite aux élections d’hier, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) rappelle aux dirigeants que les Canadiens s’attendent à l’exercice d’un leadership au Moyen-Orient. Plusieurs analystes s’entendent pour dire que l’éviction du gouvernement Harper représente une indication claire que l’approche unilatérale de Harper sur de nombreuses questions n’est plus acceptable, y compris ses manœuvres qui créent de la division au Moyen-Orient. Continue reading




Près de 3000 Canadiens exigent la démission de Chris Alexander

Montréal, le 17 septembre 2015 — Près de 3000 Canadiens ont signé une pétition exigeant la démission du ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration Chris Alexander. Il y a environ deux semaines, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) a lancé cette pétition en réaction à la colère de la population vis-à-vis de l’inaction du gouvernement canadien dans la crise des réfugiés syriens. La pétition reconnaît la mort tragique d’Aylan Kurdi, 3 ans, sur une plage de la Turquie comme l’élément déclencheur, mais se veut aussi une critique plus large du travail du ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration Alexander. Continue reading