Fondez un groupe universitaire CJPMO

CJPMO – GUIDE DES GROUPES UNIVERSITAIRES

human_rights_2.png

 

Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont une organisation en pleine croissance qui a un impact réel sur la façon dont les Canadiens perçoivent le Moyen-Orient, en particulier sur la question israélo-palestinienne. CJPMO a plusieurs groupes locaux à travers le Canada depuis des années et veut aider à établir plus de centres d’activisme local. Comme CJPMO recherche constamment de nouveaux membres ou participants, vous pourrez faire partie d’une organisation canadienne dynamique, unique et progressive. Ce document a été développé pour vous aider à comprendre ce que cela signifie et implique de diriger un groupe universitaire pour CJPMO.

Les personnes ayant l’intention de lancer une branche CJPMO devraient être confortables avec la mission de CJPMO, ses valeurs et ses piliers politiques. Ces personnes seront informées sur l’importance et les implications de ces principes. Si vous continuez à lire, ce document vous fournira toutes les informations nécessaires concernant les principes fondamentaux à connaître avant de vous lancer dans cette belle expérience.

Pour consulter directement une section du document :

Section 1 - Introduire CJPM0

Section 2 - Pourquoi créer un groupe universitaire CJPMO?

Section 3 - Créer et gérer un groupe universitaire

Section 4 - Planifier et organiser des projets et événements

Documents clés

 

SECTION 1 – INTRODUIRE CJPMO

En lançant un groupe CJPMO, vous rejoignez une riche tradition de politique fondée sur les faits et d’activisme dirigé spécifiquement vers les audiences canadiennes et les responsables politiques. Vous faites partie d’une vaste organisation qui s’exprime d’une seule voix sur une grande variété de problèmes au Moyen-Orient. Comme vous faites partie d’une organisation pancanadienne, créer une branche CJPMO implique que vous vous alignez avec l’approche de CJPMO en matière de plaidoyer et d’activisme. Fondamentalement, cette approche repose sur trois éléments – notre mission, nos valeurs, et nos piliers politiques – qui sont les suivant.

La mission de CJPMO :
Donner aux Canadiens de tous horizons les moyens de promouvoir la justice, le développement et la paix au Moyen-Orient, et ici, au Canada.

Les valeurs de CJPMO :
Accueillant envers tous; Séculier; Cherchant à habiliter les gens; Base communautaire; Orienté vers l’action; L’excellence partout; Proactif; Professionnel; Développer le leadership; Ingénieux; Informé; Impartial.

Les piliers politiques de CJPMO :

  1. Soutenir le droit international
  2. Des attentes égales pour toutes les parties à un conflit
  3. La conviction que la violence n’est pas une solution

Nous pensons que CJPMO se démarque pour certaines des raisons suivantes :

  • Nous sommes actifs : CJPMO est une organisation occupée qui fait bouger les choses. Nous sommes connus pour l’action.
  • Nous sommes à la fois basés sur la communauté et sur la politique : CJPMO doit être le seul vrai organisme communautaire qui a également une branche politique, avec des propositions concrètes pour les politiques du Canada au Moyen-Orient. La présence communautaire importante de CJPMO amplifie l’impact de ses propositions politiques.
  • Nous créons des outils pour les non-initiés : de par sa mission d’ « habiliter » les gens, CJPMO développe des outils pour permettre à tout le monde d’avoir un impact sur les questions abordées. Le Centre média, le Centre de boycottage, et nos outils de sensibilisation sont un exemple de nos efforts pour habiliter les Canadiens.
  • Nous sommes présents partout au Canada : CJPMO a été fondée avec pour vision de voir la politique du Canada au Moyen-Orient équilibrée et humaine. Pour permettre à cette vision de se réaliser, CJPMO doit être présente, active et visible (c’est-à-dire en contact avec les décideurs politiques) partout au Canada.
  • Nous sommes des professionnels : CJPMO a des standards élevés en termes de professionnalisme et de responsabilisation. Les initiatives lancées sont réalisées de manière professionnelle, crédible et stratégique.

SECTION 2 – POURQUOI CRÉER UN GROUPE UNIVERSITAIRE CJPMO ?

Si vous êtes étudiant universitaire, VOUS pouvez faire la différence. Vous et vos amis pourraient organiser des évènements pour promouvoir le droit international et les droits de la personne! CJPMO offre aux étudiants des universités du Canada l’opportunité d’améliorer leur expertise et d’acquérir une expérience concrète grâce à des projets axés sur la collectivité afin de changer les positions internationales du Canada au Moyen-Orient.

L’université est le moment idéal pour s’engager dans des causes sociales. Les compétences que vous allez acquérir en tant que chef d’un groupe universitaire CJPMO vous suivront tout au long de votre carrière professionnelle (expérience, leadership, travail d’équipe, etc.) :

  • Vous allez développer des compétences pratiques, et gagner de l’expérience que vous pourrez rajouter sur votre CV : Voir la Section 4 ci-dessous pour des exemples sur les activités, les évènements, les projets et les campagnes possibles.
  • Vous allez développer des compétences de leadership : Chaque groupe étudiant peut mener un ou plusieurs projets ou évènements en accord avec les préoccupations spécifiques de ses membres et les stratégies plus larges de CJPMO. Le leadership national de CJPMO incorpore également les leaders et les contributeurs compétents au niveau local.
  • Vous serez exposés à l’administration d’évènements et de campagnes : Vous allez apprendre à équilibrer les différentes contraintes – temps, personnes, argent – pour obtenir les résultats les plus concrets pour vous-même, pour l’organisation, et pour la cause globale.
  • Vous allez pouvoir découvrir vos propres passions en étant impliqués dans différentes initiatives : Vous allez apprendre plus de choses sur vous-mêmes, sur ce qui vous motive, sur vos capacités professionnelles, vos forces et vos faiblesses, et également en apprendre plus sur le travail d’équipe.

COMMENT L’AFFILIATION AVEC CJPMO EST-ELLE BÉNÉFIQUE POUR LES GROUPES UNIVERSITAIRES?

  • Vous et votre groupe gagnez une plus large plateforme en vous associant à CJPMO. Les efforts de l’organisation nationale peuvent amplifier les initiatives locales. Cela peut s’appliquer dans divers scénarios :
    • Après des années d’évènements et de campagnes partout au Canada, CJPMO a une liste de contacts de plus de 100 000 personnes.
    • CJPMO a déjà une page Facebook avec près de 16 000 abonnés canadiens, des groupes locaux Facebook pour toutes les villes canadiennes, et un compte Twitter avec des milliers d’abonnés canadiens.
    • CJPMO a un site web professionnel qui contient des centaines de fiches d’informations, prises de position, articles d'opinion, et d’autres publications pour beaucoup plus de visibilité et d’audience.
    • CJPMO est réputée pour ses événements, , projets, pétitions, initiatives politiques et autres campagnes professionnels et réussis. 
  • Les groupes universitaires peuvent facilement se joindre à une campagne existante et à des projets déjà lancés par CJPMO. En plus d’avoir leurs propres activités, les groupes de campus peuvent faire partie des campagnes organisées nationalement, comme les campagnes sur les médias sociaux, les pétitions, les campagnes d’emailing, les expositions photos, les tournées de conférence et bien plus.
  • Les groupes universitaires acquièrent une base organisationnelle. L’organisation nationale fournit une « infrastructure » organisationnelle solide pour l’organisation locale (des outils pour accepter les dons, un site web, des comptes de messagerie organisationnels, des groupes sur les médias sociaux, une structure organisationnelle, des règlements, un budget, un compte bancaire, etc.).
  • CJPMO soutien chaque groupe d’étudiants en fournissant un matériel indispensable :
    • Des ressources et du matériel éducatif comme des bannières, des brochures, des blocs notes adhésifs BDS et des fiches d’informations
    • Des outils administratifs tels que des lettres d’appui pour obtenir une reconnaissance officielle auprès de votre université;
    • Les logos officiels de CJPMO pour la page ou le groupe Facebook de chaque groupe d’étudiants;
    • Des suggestions pour développer des projets et des évènements (voir la Section 4 , ou contacter CJPMO car les projets sont sujets à changement);
    • Aide au recrutement de conférenciers pour des séminaires, conférences et des évènements qui font partie du vaste réseau de CJPMO.

 human_rights_5.png

SECTION 3 – CRÉER ET GÉRER UN GROUPE UNIVERSITAIRE

ÉTAPE 1 : APPELEZ NOUS, PUIS COMPLÉTEZ LE FORMULAIRE

Nous aimerions apprendre à vous connaitre : contactez-nous !

CJPMO a mis en place quelques étapes administratives simples afin d’assurer un bon lancement pour votre groupe universitaire :

  • Le chef d’équipe doit remplir le formulaire de candidature décrivant la vision de l’équipe potentielle. Vos réponses seront examinées par les dirigeants de CJPMO.
  • CJPMO suggère un modèle exécutif comme structure pour votre équipe. Généralement, votre groupe universitaire élira ou choisira un président, un vice-président, un secrétaire et un trésorier. De cette façon, vous pourrez vous assurer que les tâches sont bien réparties et que quelqu’un est directement responsable des communications extérieures avec le bureau national de CJPMO. Bien que nous trouvions que ce modèle soit le plus productif, il vous appartient de choisir la manière dont votre groupe universitaire va fonctionner. Dans tous les cas, nous aurons besoin des coordonnées personnelles du chef d’équipe désigné.
  • Le ou les chefs d’équipe doivent proposer une vision de 4 mois (une session/semestre) pour le groupe universitaire dans le contexte de CJPMO (des idées peuvent être fournies). Le plan sera examiné et ajusté par les dirigeants de CJPMO.
  • Si le groupe universitaire est créé, des mises à jour de statut régulières du plan devront être prévues pour suivre les progrès de l’équipe sur son plan semestriel.
  • Au moins deux (idéalement plus) membres doivent participer à une session d’orientation avec CJPMO.

Et si notre groupe existe déjà?

Lorsqu’on envisage la création d’une nouvelle branche de CJPMO, deux scénarios sont possibles, chacun d’entre eux présente des avantages et des inconvénients:

Scénario

Avantages / Inconvénients :

Scénario 1

Le groupe n’existe pas encore.
Mais un individu ou un petit groupe de personnes sont intéressés à lancer un groupe local affilié à CJPMO.

 

Avantages potentiels:

  • Moins de bagage organisationnel en termes de mentalités, méthodes de travail, etc. et donc moins de résistance au changement et aux nouvelles approches
  • Potentiellement plus d’ouverture aux nouvelles idées

Inconvénients potentiels :

  • Les aptitudes à diriger et à travailler en équipe n’ont pas été testées ni prouvées
  • La cohésion du groupe peut être limitée
  • L’expérience peut être limitée en ce qui concerne les compétences de base

 

Scénario 2

Le groupe existe déjà.
Le groupe a existé par le passé, et aimerait maintenant fonctionner en tant que branche locale de CJPMO.

 

Avantages potentiels :

  • Une équipe potentiellement forte déjà en place est un catalyseur
  • Le groupe peut apporter une grande expérience en termes de compétences de base (planification d’événements, sensibilisation auprès des médias et des politiques, etc.)
  • Le groupe aura une attitude plus réaliste sur la façon d’aborder le travail et les défis auxquels on peut s’attendre

Inconvénients potentiels :

  • Le groupe peut éprouver une certaine réticence ou rancœur à coopérer avec les autres
  • Le groupe pourrait avoir du mal avec les nouvelles idées et approches
  • Le groupe pourrait avoir du mal avec une nouvelle structure qui change la manière dont il était habitué à travailler avec d'autres organisations
  • Le groupe pourrait être inconfortable avec un modèle unifié de gestion financière ou de gestion de contacts

 

ÉTAPE 2: MANIFESTEZ-VOUS – RECRUTEZ VOTRE ÉQUIPE

À un moment donné lors de l’étape 2, les choses commencent à devenir amusantes! Il est maintenant temps de recruter des membres, planifier des activités, et parler aux autres. Les trois premières semaines de chaque semestre sont le moment idéal pour recruter de nouveaux membres.

human_rights_4.pngParlez-en !

  • Faire connaître, autant que possible, le calendrier et l’emplacement de votre table de recrutement sur la radio étudiante, les journaux étudiants, et les bulletins d’association. Vous pouvez également envoyer une lettre aux autres groupes et associations qui partagent vos valeurs. Utilisez la liste de diffusion par courriel de CJPMO. Lorsque vous aurez votre table, prenez le temps de noter les noms et courriels des personnes intéressées à rejoindre votre groupe. Nous avons des fiches de contact et du matériel promotionnel qui peut aider.
  • Assurez-vous d’avoir le matériel promotionnel fourni par CJPMO (une bannière, des brochures, etc.). Si vous avez un ordinateur avec un accès au Wi-Fi, rendez le site web de CJPMO accessible à votre table d’information.
  • Créez une nouvelle page Facebook pour que les nouveaux membres puissent vous joindre. Bien que ce soit la page de votre groupe universitaire, il sera nécessaire qu’un membre de l’équipe nationale de CJPMO ait accès, en tant qu’administrateur, à votre page. (Compte tenu de la sensibilité qui entoure les conflits du Moyen-Orient, un tel accès permettra au siège social de CJPMO de s’assurer que son ton et son professionnalisme sont toujours respectés.)
  • Essayez de recruter de nouveaux étudiants. Les étudiants de première et de deuxième année de premier cycle sont relativement plus disponibles que les étudiants des cycles supérieurs. Ils sont également plus susceptibles de faire partie du groupe universitaire plus d’un an.
  • Les professeurs permettent généralement aux étudiants de présenter en début de cours ce qu’ils font et d’inviter les autres étudiants à se joindre à eux. Bien sûr, il est préférable d’identifier les cours en lien avec les questions de droit international, de politique ou de droits de la personne, mais n’ayez pas peur de vous intéresser aux autres.

ÉTAPE 3: OBTENIR LA RECONNAISSANCE OFFICIELLE DE VOTRE GROUPE UNIVERSITAIRE DANS VOTRE UNIVERSITÉ

Bien que vous puissiez commencer par le recrutement et les diverses activités liées aux droits de l’homme, une étape clé est d’être officiellement reconnu par votre université. Approchez l’entité responsable des associations étudiantes une fois que vous avez le nombre minimum requis de membres pour créer un groupe universitaire. Les documents concernant les exigences spécifiques et les régulations pertinentes à cette procédure sont généralement disponibles sur le site web de toutes les universités. Les avantages à créer un groupe universitaire officiel dans les universités sont significatifs. Ces avantages incluent, par exemple :

  • Du financement supplémentaire de la part de l’université ou de l’association étudiante;
  • Un bureau sur le campus;
  • L’autorisation de poster des annonces et de faire de la publicité sur les tableaux d’affichage du campus;
  • L’autorisation de louer des salles et de l’équipement audio-visuel;
  • Plus de stabilité et de durabilité pour votre groupe d’une année à l’autre.

ÉTAPE 4: TRANSFORMEZ VOTRE CAMPUS, ET RESTEZ EN CONTACT

La section ci-dessous présente de nombreuses idées sur les types d’activités que vous pouvez organiser sur votre campus. Parallèlement, n’oubliez pas les avantages de faire partie d’une plus grande équipe. Une fois que votre groupe universitaire est formé, assurez-vous que les membres font partie de la liste de diffusion du bureau national de CJPMO. De cette manière, vous serez informés de toutes les activités qui se déroulent autour de vous, sur la colline parlementaire, ou même à travers le Canada. Cela pourrait également vous aider à avoir des idées pour les activités sur votre campus.

 

SECTION 4 – PLANIFIER ET ORGANISER DES PROJETS ET ÉVÉNEMENTS

human_rights.pngVotre groupe universitaire a été formé et est opérationnel ! Vous pouvez maintenant commencer à développer un programme efficace. Cette section présente les principales étapes pour organiser un projet ou un événement, ainsi que des considérations pratiques qui vous aideront à éviter certaines difficultés. Tout d’abord, gardez à l’esprit que CJPMO s’attend à un plan semestriel qui devra fournir une brève description du ou des projet(s) ou événement(s) que vous prévoyez organiser. Cela garantira que l’équipe de CJPMO pourra vous aider efficacement.

ÉTAPE 1 : DÉVELOPPER VOTRE PROJET OU VOTRE ÉVÉNEMENT

Tout d’abord, gardez toujours à l’esprit l’objectif des groupes universitaires affiliés à CJPMO. En bref, il s’agit de promouvoir les droits de la personne pour tous au Moyen-Orient.

Organisez une séance de remue-méninges avec votre groupe universitaire. Au besoin, le bureau national de CJPMO peut fournir des idées, des exemples de réussites passées qui pourront vous inspirer, ou même vous demander de l’aide pour des événements à venir dans votre région. Voici une courte liste d’idées :

  • Organiser des tables rondes – Des discussions ouvertes sur les droits de la personne et les événements en cours.
  • Installer des kiosques d’information sur le campus de l’université
  • Organiser des présentations ou des conférences
  • Organiser des rassemblements pour les récits ou présentations de personnes directement affectées par les évènements au Moyen-Orient
  • Présenter ou faire une apparence dans une émission radio étudiante pour discuter de l’une des campagnes de CJPMO (exemple : Les blocs-notes adhésifs BDS; “la campagne « Condamnez-moi »; la Résolution BDS; etc.)
  • Projeter un documentaire sur les questions des droits de la personne
  • Organisez une « Facebook party » – en collaboration avec le siège social de CJPMO pour promouvoir des campagnes.
  • Organiser une exposition photo  – plusieurs expositions sont disponibles pour une tournée
  • Organiser un atelier de formation aux droits de la personne
  • Planifier des événements autour de la campagne Boycott, Désinvestissement et Sanction (BDS)

Si un projet CJPMO est en cours dans votre région, vous pourriez les soutenir dans leur travail en cours, ou travailler ensemble sur un projet d’engagement du public. Et ce, soit sur votre campus, ou dans la communauté où ils sont basés.

Faites un remue-méninge avec vos membres pour déterminer quelles sont les questions qui vous intéressent, quels projet(s)/événement(s) vous aimeriez organiser, et sur quelle audience cible vous désirez vous concentrer.

Le projet que vous décidez de créer devrait vous permettre de sensibiliser vos pairs et le grand public aux problèmes liés au Moyen-Orient, d’approfondir vos connaissances, de solliciter des points de vue, des opinions, et des propositions concernant ces questions, de récolter des fonds et de contribuer à un monde plus juste et plus pacifique.

ÉTAPE 2 : MENER LE PROJET À TERME

human_rights_3.png

Après avoir identifié les besoins de votre groupe et fixé vos objectifs, votre projet ou évènement apparaîtra plus réaliste et tangible. À ce stade, vous voudrez peut-être définir toutes les tâches majeures qui devront être complétée : plus vous êtes détaillés, moins vous êtes susceptibles, en cours de route, de manquer de temps ou d’oublier quelque chose.

Même si votre groupe universitaire fonctionne avec un modèle exécutif, les tâches quotidiennes spécifiques doivent être choisies par les membres selon leurs compétences, leurs disponibilités, et leurs intérêts personnels. À ce stade, vous remarquerez qu’il y a plus à faire en termes de logistique, promotion et autre que les membres ont le temps pour. Si c’est le cas, la meilleure chose à faire est de revoir le type de projet ou d’événement que vous comptiez organiser.

Essayez d’établir des échéanciers raisonnables pour les tâches principales. Les membres responsables d’accomplir ces tâches doivent être confortables avec. C’est important d’avoir une idée de quand les tâches majeures devraient être complétées étant donné que certains retards peuvent avoir d’importants effets d’entraînement dans d’autres domaines. Lors des réunions, vous pouvez vérifier avec les autres membres si les tâches sont en cours, complétées ou retardées afin que le groupe puisse effectuer des ajustements.

Plus tôt vous commencez, mieux c’est. Les salles mises à disposition par les universités sont généralement réservées plusieurs semaines à l’avance. De même, si vous prévoyez d’inviter un invité spécial, contactez-le à l’avance afin de vous assurer d’obtenir la personne de votre choix. Restez régulièrement en contact avec elle et trouvez d’autres candidats potentiels afin d’avoir un plan de secours.

 

Documents clés :

 human_rights_6.png