Résolution: DPR

Il s'agit d'une résolution annuelle présentée à l'Assemblée générale des Nations unies intitulée : “Division des droits des Palestiniens du Secrétariat”. 

La résolution en quelques mots : Renouveler le mandat de la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat de l'ONU, qui suit l'évolution de la situation en Palestine, organise des réunions et des manifestations et gère le système d'information des Nations unies sur la question de la Palestine (UNISPAL).

De 2000 à 2004, le Canada s'est abstenu sur cette résolution, sous les premiers ministres Jean Chrétien et Paul Martin (tous les deux libéraux). De 2005 à 2019, le Canada a voté "Non" à cette résolution en commençant par Paul Martin et en poursuivant avec Stephen Harper (conservateur) et Justin Trudeau (libéral). 

La version 2019 de cette résolution peut-être trouvée en pdf, ou sur le site web de l'ONU ici, ou copiée ci-dessous.


Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 3 décembre 2019 [sans renvoi à une grande commission (A/74/L.16 et A/74/L.16/Add.1)]

       74/12.    Division des droits des Palestiniens du Secrétariat

            L’Assemblée générale,

           Ayant examiné le rapport du Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien[1],

           Prenant note, en particulier, des mesures prises par le Comité et la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat conformément à leur mandat,

           Rappelant sa résolution 32/40 B du 2 décembre 1977 et toutes les résolutions qu’elle a adoptées depuis sur la question, notamment la résolution 73/21 du 30 novembre 2018,

  1. Prend note avec satisfaction des mesures prises par le Secrétaire général conformément à sa résolution 73/21 ;
  2. Considère que, en aidant le Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien à s’acquitter de son mandat, la Division des droits des Palestiniens du Secrétariat continue d’apporter une contribution constructive et positive à la sensibilisation de l’opinion publique internationale à la question de Palestine et à l’urgence qu’il y a à parvenir à un règlement pacifique de la question sous tous ses aspects sur la base du droit international et des résolutions des organes de l’Organisation des Nations Unies, ainsi qu’à l’action menée en ce sens, et de contribuer également au ralliement de la communauté internationale à la cause des droits du peuple palestinien ;
  3. Prie le Secrétaire général de continuer à doter la Division des ressources dont elle a besoin et de veiller à ce qu’elle continue d’exécuter avec efficacité son programme de travail, décrit dans les résolutions sur la question, en concertation avec le Comité et sous sa direction ;
  4. Prie la Division de continuer, en particulier, de suivre les événements ayant un rapport avec la question de Palestine, d’organiser des réunions et des activités au niveau international en vue d’appuyer le mandat du Comité et d’y inviter tous les secteurs de la communauté internationale, de veiller, dans la limite des ressources disponibles, à ce que d’éminentes personnalités et des experts de renommée internationale continuent d’y participer, aux côtés des membres du Comité, d’assurer la liaison et de coopérer avec la société civile et les parlementaires, notamment par l’intermédiaire du Groupe de travail du Comité, de développer et d’enrichir le site Web consacré à la question de Palestine et la documentation du Système d’information des Nations Unies sur la question de Palestine, de produire et de diffuser largement les publications répertoriées au paragraphe 81 du rapport du Comité pour la période 2017/2018[2] dans les langues officielles concernées de l’Organisation des Nations Unies ainsi que les supports d’information portant sur différents aspects de la question, et d’élargir et d’étoffer le programme de formation annuel du personnel du Gouvernement palestinien, contribuant ainsi au renforcement des capacités palestiniennes ;
  5. Prie également la Division de continuer à organiser tous les ans, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 novembre, une exposition sur les droits des Palestiniens ou une manifestation culturelle, sous la direction du Comité et en coopération avec la Mission permanente d’observation de l’État de Palestine auprès de l’Organisation des Nations Unies, et encourage les États Membres à continuer de donner le plus de soutien et de retentissement possible aux activités destinées à marquer la Journée ;
  6. Prie le Secrétaire général de veiller à ce que les organismes des Nations Unies dont les programmes comportent des volets ayant trait aux différents aspects de la question de Palestine et de la situation dans le Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, continuent de coopérer avec la Division ;
  7. Invite tous les gouvernements et toutes les organisations à offrir leur concours à la Division dans l’exécution de ses tâches.

 

38e séance plénière
3 décembre 2019

 

          [1] Documents officiels de l’Assemblée générale, soixante-quatorzième session, Supplément no 35 (A/74/35).

          [2] Ibid., soixante-treizième session, supplément n° 35 (A/73/35).

 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.