Préface

Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont fiers de vous présenter son « Middle East New Deal » (MEND), un guide sur les divers défis stratégiques pour l’élection fédérale de 2019. Nous avons conçu ce document de manière à ce que les organisations et les particuliers puissent défier les candidats canadiens aux élections fédérales sur les enjeux du Moyen-Orient et les questions connexes ici au Canada. Bien qu’une grande partie de ce guide porte sur la politique étrangère du Canada au Moyen-Orient, il vise également à assurer un meilleur avenir aux personnes originaires du Moyen-Orient au Canada.

Lors de son élection en 2015, le premier ministre Trudeau a affirmé aux Canadiens que le Canada était « de retour » sur la scène internationale. De plus, il a promis que sous sa direction, le Canada retrouverait sa voix compatissante et constructive dans le monde[i]. Après quatre ans au pouvoir, le bilan du gouvernement Trudeau en matière de politique étrangère et de questions connexes est mitigé, et il y a encore beaucoup à améliorer. Il est impératif que le Canada s’efforce de revoir ses objectifs en matière de politique étrangère au Moyen-Orient, tout en renforçant ses relations avec les communautés arabes et musulmanes du Canada.

Le présent guide est divisé en cinq sections, chacune d’elles représentant un domaine d’intérêt différent. Les premières trois sections sont consacrées à différents aspects de la stratégie du Canada en matière d’affaires étrangères. Les discussions présentées dans ces trois premières sections tracent la voie vers une réimagination du rôle du Canada au Moyen-Orient, en particulier concernant Israël et la Palestine. La quatrième section du MEND  - Citoyenneté et immigration – examine comment les lois canadiennes sur l’immigration et la protection des réfugiés peuvent être améliorées pour les personnes originaires du Moyen-Orient. La dernière section porte sur les questions de politique liées à la « sécurité nationale » et aux libertés civiles, soulignant la nécessité d’améliorer l’équilibre des pouvoirs entre les institutions de sécurité nationale du Canada pour assurer la protection des libertés civiles de tous les Canadiens.

Bien que la portée de ce document puisse paraître large, toutes les discussions se rattachent à un seul objectif : promouvoir la justice, le développement et la paix, tant au Moyen-Orient qu’au Canada.

Les Canadiens s’attendent à ce que leurs représentants adoptent une approche équilibrée et fondée sur des principes en matière de politique étrangère au Moyen-Orient. Il est important que les candidats aux élections soient sensibilisés à ces préoccupations et qu’ils soient prêts à y répondre une fois au pouvoir. Le présent document fournit des renseignements qui permettront aux candidats de mieux connaître les enjeux et de contribuer de façon constructive à l’amélioration des droits de la personne et de la sécurité au Moyen-Orient et au Canada.

CJPMO est une organisation communautaire, laïque et non partisane qui travaille à donner aux Canadiens de tous horizons les moyens de promouvoir la justice, le développent et la paix au Moyen-Orient. En tant qu’organisation non partisane, les points de discussion proposés dans le présent document sont recommandés pour tous les candidats canadiens à une charge fédérale.

Les trois piliers de la politique de CJPMO sont : 1) Le respect du droit international; 2) La conviction que toutes les parties à un conflit devraient être tenues aux mêmes normes; et 3) La conviction que la violence ne constitue pas une solution. Ces principes, entre autres, ont guidé l’élaboration du contenu du présent document. Pour plus d’informations sur CJPMO, rendez-vous sur notre site web : https://fr-cjpme.nationbuilder.com/

 

[i] National Post. (October 20, 2015). “’We’re back,’ Justin Trudeau says in message to allies abroad.” Retrieved from https://nationalpost.com/news/politics/were-back-justin-trudeau-says-in-message-to-canadas-allies-abroad