Palestine-Israël : Conflit et négociations

CJPMO est ravie de publier sa série en 13 parties analysant les positions des partis politiques canadiens. CJPMO espère qu'en révélant ce que chaque parti a dit et fait sur les enjeux clés du Moyen-Orient, les Canadiens seront mieux informés pour voter dans les prochaines élections. Notre prochaine analyse étudie la position de tous les partis sur le conflit israélo-palestinien.

 

 

 

Voir l'analyse en format PDF (en anglais seulement)

PALESTINE-ISRAEL: CONFLICT AND NEGOCIATIONS
PALESTINE-ISRAËL : CONFLIT ET NÉGOCIATIONS

Assessment / Évaluation

Conservative Party of Canada
Parti conservateur du Canada

F

New Democratic Party
Nouveau Parti démocratique

B

Liberal Party of Canada
Parti libéral du Canada

C-

Bloc Québécois

A-

Green Party of Canada
Parti Vert du Canada

B+

 

Sommaire

Bien que tous les principaux partis politiques du Canada appuient explicitement une solution à deux États pour le conflit israélo-palestinien, certains partis s’expriment d’avantage que d’autres en faveur d’une conclusion juste et globale du conflit. Le Parti vert a eu la note la plus élevée dans cette évaluation, compte tenu de sa condamnation systématique de l’occupation des Territoires palestiniens et de sa volonté à proposer des moyens de pression sur Israël. Le Bloc québécois (BQ) a également essayé d’utiliser son influence limitée dans la Chambre des communes pour mettre en avant ce problème. En l’absence d’une solution à long-terme, le NPD continue de dénoncer les violations du droit international par Israël. Bien que les libéraux ont exprimé à maintes reprises leur appui à une solution à deux États, ils ont rarement exprimé leur appui aux droits de la personne des Palestiniens, et ont même voté avec Israël contre les résolutions fondées sur le droit international à l’ONU. De même, le Parti conservateur a largement refusé de critiquer Israël ou de donner autant d’importance aux droits de la personne des Palestiniens qu’à la « sécurité » d’Israël. CJPMO a examiné les déclarations de chaque parti concernant 1) l’urgence de trouver une solution au conflit israélo-palestinien; et 2) le soutien à l’autodétermination palestinienne. De plus, les déclarations des partis ont été jugées sur leur respect du droit international. Il est à noter que CJPMO ne prend pas elle-même position sur la viabilité d’une solution à deux États.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.