Soutien aux réfugiés palestiniens

CJPMO est ravie de publier sa série en 13 parties analysant les positions des partis politiques canadiens. CJPMO espère qu'en révélant ce que chaque parti a dit et fait sur les enjeux clés du Moyen-Orient, les Canadiens seront mieux informés pour voter dans les prochaines élections. Notre prochaine analyse étudie la position de tous les partis sur les réfugiés palestiniens.

 

 

 

Voir l'analyse en format PDF (en anglais seulement)

AID TO PALESTINIAN REFUGEES
SOUTIEN AUX RÉFUGIÉS PALESTINIENS

Assessment / Évaluation

Conservative Party of Canada
Parti conservateur du Canada

D

New Democratic Party
Nouveau Parti démocratique

A-

Liberal Party of Canada
Parti libéral du Canada

B+

Bloc Québécois

n/a

Green Party of Canada
Parti Vert du Canada

n/a

 

Sommaire

Depuis les dernières élections fédérales canadiennes, la situation des réfugiés palestiniens s’est rapidement détériorée. Ce déclin est principalement dû aux coupures massives et soudaines apportées par l’administration Trump, comme par exemple son retrait complet du financement de l’Office de secours des Nations unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) en août 2018. Il y a seulement 3 ans, notre propre gouvernement, dirigé à l’époque par Stephen Harper, avait également retiré son financement à l’UNRWA.
Cependant, sous le gouvernement Trudeau, ce financement a été rétabli. Bien que les libéraux ont jusqu’à maintenant maintenu leurs engagements financiers envers l’UNRWA, ils n’ont pas fait grand-chose pour trouver une solution permanente pour les réfugiés palestiniens. C’est pour cette raison que les libéraux ont reçu un B+.
Le Nouveau parti démocratique (NPD) a reçu une note légèrement plus élevée, étant donné que les députés du NPD se sont exprimés beaucoup plus ouvertement sur la nécessité d’apporter un soutien financier et politique aux réfugiés palestiniens. Néanmoins, le silence persistant de Jagmeet Singh sur le sujet est préoccupant.
Les conservateurs, pour leur part, ont reçu une note d’échec étant donné leurs tentatives répétées pour dénigrer et délégitimer l’UNRWA.
Le Parti vert et le Bloc Québécois sont restés silencieux sur le dossier de l’UNRWA, et n’ont donc pas reçu de notes.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.