L'incarcération des enfants palestiniens par Israël

CJPMO est ravie de publier sa série en 13 parties analysant les positions des partis politiques canadiens. CJPMO espère qu'en révélant ce que chaque parti a dit et fait sur les enjeux clés du Moyen-Orient, les Canadiens seront mieux informés pour voter dans les prochaines élections. Notre prochaine analyse étudie la position de tous les partis sur l'incarcération des enfants palestiniens par Israël.

 

 

 

Voir l'analyse en format PDF (en anglais seulement)

INCARCERATION OF PALESTINIAN CHILDREN
L'INCARCÉRATION DES ENFANTS PALESTINIENS PAR ISRAËL

Assessment / Évaluation

Conservative Party of Canada
Parti conservateur du Canada

F

New Democratic Party
Nouveau Parti démocratique

A-

Liberal Party of Canada
Parti libéral du Canada

C-

Bloc Québécois

B

Green Party of Canada
Parti Vert du Canada

B+

 

Sommaire

Ces dernières années, l’incarcération systémique des enfants palestiniens par Israël a gagné une attention internationale considérable. Deux partis, le NPD et le Parti vert, ont tenté d’aborder ce problème dans la politique canadienne, en prenant plusieurs mesures pour exhorter le gouvernement Trudeau à faire pression sur Israël pour qu’elle mette fin à sa pratique consistant à détenir des mineurs palestiniens. Bien qu’il ne se soit pas autant exprimé sur le sujet que le NPD et le Parti vert, le BQ a fait preuve de principes sur cette question et a été solidaire avec les députés du NPD et du Parti vert lors de conférences de presse sur les mauvais traitements infligés par Israël aux enfants Palestiniens.
En contradiction totale avec ces partis se place le gouvernement libéral. Bien qu’il ait été interrogé à de nombreuses reprises sur les incarcérations systématiques d’enfants palestiniens par Israël, le gouvernement libéral a refusé de condamner les actions d’Israël. Alors que des députés libéraux ont ajouté leur nom à un rapport dénonçant l’incarcération d’enfants palestiniens par Israël, ce rapport était le fruit d’un effort bipartisan à la suite d’un voyage parlementaire dans les Territoires palestiniens.
Les conservateurs ont eu la note la plus basse dans cette évaluation étant donné leur réticence à aborder le sujet de quelque façon.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.