Les canadiennes s’opposent au contrat de vente d’armes à l’Arabie Saoudite

saudi_army.jpgLa lutte pour la justice et la paix au Moyen Orient se poursuit ici, au Canada, tandis que les gouvernements successifs, qu’ils soient conservateurs ou libéraux, ont maintenu un contrat d’armement de 15 milliards de dollars avec l’Arabie saoudite portant sur les véhicules blindés légers (VBL). Début 2016, le gouvernement libéral avait délivré des permis d’exportation en ce sens, bien que la vente de VBL viole ouvertement l’esprit et la lettre établies par les contrôles à l’exportation du Canada. CJPMO ainsi que d’autres groupes canadiens de défense des droits de la personne ont souligné l’incongruité de ces permis autorisant la vente d’armes à l’Arabie saoudite, pays connu pour ses violations insoutenables en matière de droits de la personne.

CJPMO a été très active au sein de cette campagne en travaillant efficacement avec d’autres groupes canadiens de défense des droits de la personne :

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.