CJPMO applaudit la décision du Canada de financer les réfugiés palestiniens

unrwa.pngMontréal, le 25 août 2017 Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) applaudissent la décision du gouvernement canadien cette semaine de renouveler son financement à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) – l’agence d’aide de l’ONU pour les réfugiés palestiniens. Jeudi, la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau a annoncé que le Canada verserait un total de 25 millions de dollars pour soutenir le travail de l’organisation. « CJPMO et d’autres organisations de défense des droits de la personne préféreraient que le Canada et la communauté internationale trouvent une solution permanente pour les cinq millions de réfugiés palestiniens enregistrés. Néanmoins, d’ici là, cette population vulnérable de réfugiés a grandement besoin de ce financement, » a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO.

CJPMO appelle à une augmentation de la contribution annuelle du CANADA à l’UNRWA. CJPMO souligne que le soutien promis par le Canada pour 2017 est bien inférieur à celui que le gouvernement Harper a donné en 2008 (28 millions de dollars américains), pourtant le nombre de réfugiés a considérablement augmenté, et les crises régionales – comme la guerre civile en Syrie ont accru le besoin pour un tel soutien. L’année dernière, CJPMO et deux douzaines d’autres organisations canadiennes ont demandé un financement de 35 millions de dollars pour l’agence d’aide de l’ONU pour les réfugiés palestiniens.

Historiquement, le Canada a été un donateur régulier de l’UNRWA. CJPMO note avec satisfaction que c’est la deuxième année que le gouvernement Trudeau finance l’UNRWA, après que le gouvernement Harper ait mis fin à tout financement de l’agence en 2013. CJPMO souligne également que le gouvernement Trudeau verse de l’argent aux programmes de développement « permanent » de l’UNRWA, soit les programmes essentiels pour l’éducation, la santé et le développement de l’organisation. L’UNRWA fournit des services pour les réfugiés palestiniens à Gaza, en Cisjordanie, en Jordanie, en Syrie, au Liban et ailleurs.

Les réfugiés palestiniens ne peuvent pas être accueillis par les mécanismes standard du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés parce qu’Israël n’autorise pas leur rapatriement, que les pays voisins ne souhaitent pas les intégrer de manière permanente, et qu’aucun pays tiers ne souhaite les réinstaller. « À ce stade, certains camps de réfugiés palestiniens abritent plusieurs générations de réfugiés », remarque Woodley.  « Après 70 ans, le Canada et la communauté internationale doivent aider à trouver une solution permanente pour ces réfugiés. »

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.