Ashton reçoit la meilleure note dans l’évaluation de CJPMO des candidats à la direction du NPD

Assessment_of_Candidates.pngMontréal, le 2 août 2017 — Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) ont réalisé une analyse complète des positions sur le Moyen-Orient de chacun des candidats à la course à la direction du NPD, où Niki Ashton a reçu la meilleure note avec un A+. Jagmeet Singh se classe juste après avec un A-, suivi de Guy Caron avec un B+ et finalement de Charlie Angus avec un B. Pour élaborer cette analyse, CJPMO a utilisé les réponses des candidats à un questionnaire développé par CJPMO et par Voix juives indépendantes (JVI) ainsi que leurs citations et références dans les médias, leurs commentaires lors des débats parlementaires, leurs communiqués de presse, les sites web de leur campagne, et bien plus.

L’analyse de CJPMO englobe un certains nombres de problèmes, incluant les relations et le commerce d’armes du Canada avec le Moyen-Orient, les points de vue sur le conflit israélo-palestinien, les attitudes relatives au mouvement BDS (boycott, désinvestissement et sanction), à l’islamophobie, et à d’autres questions. En se basant sur cette analyse, CJPMO a conclu qu’en termes de leur engagement envers une approche constructive au Moyen-Orient par le Canada, les candidats se classent comme suit :

Niki Ashton           A+      
Jagmeet Singh      A-       
Guy Caron             B+      
Charlie Angus       B

De tous les candidats, CJPMO a déterminé que Niki Ashton était la plus directe à s’exprimer pour une approche fondée sur les principes au Moyen-Orient. Singh connaît bien les dynamiques du Moyen-Orient, et a souvent pris des positions de principe sur des sujets connexes, mais il est plus prudent avec ses politiques sur le Moyen-Orient. Caron a pris des positions claires et progressives sur le Moyen-Orient, mais sa campagne globale n’a pas cherché à se distinguer sur la politique étrangère. Les positions d’Angus sur les questions du Moyen-Orient sont globalement encourageantes, mais parfois non claires. Le président de CJPMO, Thomas Woodley, a conclu : « Bien que tous les candidats soient solidement progressifs, Ashton offrirait un leadership plus vocal et plus efficace pour le Canada sur les problèmes du Moyen-Orient. »

CJPMO fournit régulièrement des évaluations des candidats durant les courses à la direction des partis et lors des élections générales. CJPMO comprend que les questions liées au Moyen-Orient ne sont pas les seules préoccupations des membres du NPD, mais espère mettre en évidence les manières dont les candidats à la direction se distinguent par leur politique au Moyen-Orient. CJPMO encourage les Canadiens qui partagent les valeurs du NPD à s’impliquer dans le processus de sélection du prochain chef du NPD. La date limite pour devenir membre et pouvoir voter dans la course est le 17 août.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.