Dans une initiative visionnaire, le Bloc demande au Canada de reconnaître la Palestine

pr30052017.pngMontréal, le 29 mai 2017 — Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) félicitent la proposition visionnaire du Bloc Québécois appelant le Canada à reconnaitre une Palestine indépendante. Dans une conférence de presse sur la colline parlementaire à Ottawa ce matin, le Bloc a annoncé une motion invitant la Chambre des communes à exprimer son soutien à la Palestine en tant qu’État indépendant. « 136 des 193 nations reconnaissent déjà la Palestine comme un État indépendant », a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO, « il est donc tout naturel pour le Canada de soutenir le droit international et de s’associer au consensus international en faveur de l’autodétermination palestinienne ».

Dans une conférence de presse conjointe, Martine Ouellet, la cheffe du Bloc québécois et Mario Beaulieu, ancien chef du Bloc et  député de La Pointe-de-l‘ Île, ont fourni une argumentation convaincante sur la nécessité de reconnaitre la Palestine. Ils ont d’abord souligné que la loi internationale garantit le droit à l’autodétermination de tous les peuples. Puis ils ont énuméré plusieurs résolutions de l’ONU sur le conflit du Moyen-Orient qui déterminent les bases d’un État palestinien selon la « Ligne verte », la frontière de fait déterminée par l’Accord d’armistice de 1949. Ils ont également cité des passages de la position officielle du Canada sur le conflit israélo-palestinien, selon lesquels le Canada soutient théoriquement un État palestinien indépendant, viable et en paix avec son voisin israélien.

« Cette initiative visionnaire du Bloc est encourageante pour de nombreux Canadiens et Québécois fatigués du tramage international sur les droits des Palestiniens », a affirmé Woodley, « Les Canadiens-Palestiniens, les Juifs-Canadiens, et d’autres progressistes de tous les horizons voient cela comme une étape clé dans la résolution de ce conflit qui dure depuis des décennies », CJPMO et d’autres groupes au Canada, incluant certains groupes Juifs Canadiens, ont longtemps appelé à la reconnaissance de la Palestine. Tous les principaux partis politiques fédéraux soutiennent théoriquement une « solution négociée à deux états » pour la paix entre les Israéliens et les Palestiniens. Néanmoins, le Bloc est le premier parti fédéral à demander la reconnaissance de l’indépendance de la Palestine.

La motion du bloc en soutien à la Palestine coïncide avec le 50ème anniversaire de l’occupation militaire d’Israël et de la colonisation des territoires palestiniens. L’expansion en cours des colonies illégales d’Israël en Cisjordanie montre le refus de cette dernière d’honorer la solution à deux États, étant donné que de telles activités écartent la possibilité d’un État indépendant viable. CJPMO encourage fortement les autres partis fédéraux du Canada à se joindre à l’initiative du Bloc pour soutenir les droits des Palestiniens.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.