Les CJPMO félicitent les Verts pour la ratification des BDS

BDS_Green_v.2.jpgMontréal, le 14 février 2017 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) félicitent les dirigeants et les membres du Parti Vert (PVC) pour la ratification écrasante d'une résolution de parti qui appelle à des pressions économiques et éventuellement des sanctions contre Israël pour son non-respect des droits de la personne des palestiniens.  La résolution a été ratifiée avec le soutien de plus de 90 pour cent des membres. Bien que la résolution fût adoptée lors d'une convention du Parti Vert du Canada au début du mois de décembre, un processus de ratification en ligne nouvellement instauré a donné à tous les membres du parti la possibilité de voter sur la résolution.

Dimitri Lascaris, l'un des auteurs de la résolution, a annoncé que: « Le Parti Vert du Canada est le premier et le seul parti au Parlement canadien à demander des sanctions pacifiques contre Israël en raison des violations des droits palestiniens depuis des décennies. Le Parti Vert a donc réussi à hausser la barre des droits de l'homme pour les partis à travers l’échiquier politique ». Thomas Woodley, président de CJPMO a ajouté « C'est un pas important pour le mouvement international BDS. De plus en plus de Canadiens prennent conscience non seulement des violations des droits humains commises par Israël, mais aussi de la façon dont ils peuvent combattre pacifiquement ces violations du droit international par Israël ».

Considérée comme une résolution de « compromis » par certains, la résolution demande une pression économique contre Israël à cause des violations des droits humains contre les Palestiniens. Entre autres, la résolution revendique:

  • L'interdiction des produits qui proviennent totalement ou en partie des colonies illégales israéliennes dans les territoires palestiniens occupés.
  • Une renégociation de l'Accord du libre-échange Canada-Israël, afin d'exclure les produits provenant des colonies et de veiller à ce que l'étiquette « Fabriqué en Israël » s'applique uniquement aux produits entièrement fabriqués en Israël.
  • La suspension et l’arrêt indéfini de tout commerce militaire et de surveillance entre Israël et Canada.
  • L'abolition d'une motion d’initiative parlementaire de 2016 condamnant les individus et les groupes canadiens faisant la promotion des BDS.

Bien que parfois appelée résolution « BDS », la résolution évite en effet l’utilisation des expressions spécifiques, « boycott, désinvestissement, sanctions » ou « BDS ». Néanmoins, la résolution reflète les préoccupations et les objectifs du mouvement BDS, en mentionnant spécifiquement « les sanctions gouvernementales, les boycotts des consommateurs et le désinvestissement institutionnel. » « Sans aucun doute, il s’agit-là d’une évolution remarquable pour le mouvement des droits de la personne au Canada. », a déclaré Woodley. « Nous sommes impatients de voir d’autres partis fédéraux du canada adoptés des mesures similaires à celles du Parti Vert. »

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec CJPMO au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.