Le Canada, un embarras par son attitude à l'égard des colonies israéliennes

new_sett_v.2.jpgMontréal, le 2 février 2017 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) considèrent le comportement du gouvernement Trudeau embarrassant face aux annonces dramatiques d'Israël visant à étendre ses « colonies » illégales. En plus d'annoncer hier 3000 nouvelles unités de colonisation, le gouvernement israélien a annoncé le lancement d’un nouveau projet de colonies - la première fois depuis la fin des années 1990. « Le gouvernement Trudeau dit qu'il croit à la solution à deux États, mais son silence ces dernières semaines raconte une histoire différente », a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO. « Le gouvernement Trudeau donne un coup de pouce à la paix au Moyen-Orient, mais continue de fermer les yeux sur la colonisation illégale israélienne de terres qui devraient faire partie d'un État palestinien ».

Amnesty International est l'une des nombreuses organisations internationales qui ont condamné les déclarations d'Israël depuis le début de l'année. « L'autorisation du gouvernement israélien de construire 3 000 nouveaux logements dans des colonies illégales en Cisjordanie occupée. Il s’agit de la quatrième annonce de ce type depuis quelques semaines, ce qui souligne la détermination des autorités à bafouer le droit international », a déclaré Amnesty International. Amnesty a calculé qu'Israël a annoncé la construction de 6 219 nouveaux logements dans les colonies depuis le début de l'année.

« Même le gouvernement Harper était plus ferme avec Israël sur la question des colonies que le gouvernement Trudeau », a annoncé Woodley. Durant son mandat de ministre des Affaires étrangères durant le gouvernement de Harper de 2008 à 2011, même Lawrence Cannon a fait plusieurs déclarations exprimant sa désapprobation des démarches unilatérales d'Israël pour coloniser le territoire palestinien. CJPMO souligne que malgré que certains experts eussent considéré la ministre des Affaires étrangères actuelle Chrystia Freeland comme étant un peu alignée vers la gauche, cela s’est jusqu'à présent prouvé faux sur la question des colonies illégales d'Israël.

CJPMO souligne que, comme dans de nombreux cas, le gouvernement Trudeau « parle de gauche » mais « marche de droite » sur la question des colonies. Les dirigeants de la CJPMO s'attendent à ce que la nouvelle audace d'Israël dans la construction de colonies illégales se poursuive, et l’indifférence du Canada sur la question rend encore moins probable l'indépendance de l'État palestinien. Les responsables israéliens ont admis la semaine dernière qu'ils avaient un arriéré de 11 000 unités de peuplement qui attendaient d'être approuvées après huit années de pression de la part de l'administration d’Obama.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec CJPMO au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.