CJPMO attristé et dégoûté par l’attaque à la mosquée du Québec

Quebec-attacks-PR.pngMontréal, le 30 janvier 2017 — Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont attristés et dégoûtés par l'attaque mortelle de dimanche soir dans une mosquée de la ville de Québec qui a tué six personnes et en a blessé huit. CJPMO condamne l'attaque et fait écho aux soupçons que cette attaque était un incident terroriste motivé par la haine envers les musulmans.      « Le climat envers les musulmans au Québec a été de plus en plus hostile ces dernières années », a expliqué Thomas Woodley, président de CJPMO. « Les politiciens québécois et nationaux ont souvent attisé les flammes de l'animosité et des préjugés envers les musulmans, et des attaques comme celles-ci en sont le résultat tragique et inévitable ».

CJPMO condamne l'attaque de Québec dans les termes les plus forts et appelle le public et les dirigeants politiques canadiens à se solidariser avec leur communauté musulmane. CJPMO appelle également les dirigeants politiques québécois et canadiens à renoncer à la rhétorique incendiaire et à la peur qui dénigre la communauté musulmane du Canada.

CJPMO souligne que les mouvements d'extrême-droite du Québec ont souvent tendance à centraliser leur haine sur les musulmans. Par exemple, un groupe grandissant au Québec connu sous le nom de "La Meute" travaille sur un certain nombre d'initiatives antimusulmanes: le boycott des produits halal; des pétitions contre le multiculturalisme; et des articles suscitant de la crainte envers les musulmans québécois.

CJPMO attire également l'attention sur une tendance de préjugés qui ont eu lieu contre les musulmans ces dernières années au Québec. Le Parti québécois a proposé un projet de loi en 2013, la « Charte des valeurs » québécoise, qui avait une idéologie profondément antimusulmane. Ce projet de loi, qui suggère l'interdiction des symboles religieux - comme le hijab - dans les institutions publiques, a exacerbé les courants antimusulmans dans la province. Il y a eu aussi de nombreux incidents localisés d'islamophobie documentés au Québec ces dernières années: le vandalisme des mosquées, le harcèlement des musulmans en public et la discrimination contre les musulmans québécois par les fonctionnaires. Des études ont également montré une forte discrimination parmi la population active québécoise contre les immigrants venants de pays majoritairement musulmans.

Les politiciens canadiens au niveau national ont également alimenté des sentiments antimusulmans ces dernières années. Le gouvernement Harper, par exemple, a maintenu une politique d'immigration antimusulmane vis-à-vis de la Syrie. Le même gouvernement a également cherché à imposer des restrictions aux musulmans en ce qui concerne leur participation aux cérémonies de citoyenneté. Dans une initiative considérée comme islamophobe par beaucoup, la candidate conservatrice Kellie Leitch a parlé d'instituer une loi pour filtrer « les immigrants, les réfugiés et les visiteurs » des « valeurs canadiennes ». Tous ces gestes encouragent les extrémistes de droite à cibler la communauté musulmane vulnérable du Canada.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec CJPMO au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

Montrer 1 réaction

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.
  • commented 2017-02-03 01:27:47 -0500
    Je suis révolté contre ce massacre odieux dans la ville de Quebec
    Apres tout nous sommes tous les enfants de Dieu