La politique relative au Moyen-Orient doit être au centre des prochaines élections fédérales

PR-Elections2.pngMontréal, le 3 août 2015 — Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demande aux partis politiques canadiens de donner la priorité à la question du Moyen-Orient lors de la prochaine campagne électorale. Le Moyen-Orient est devenu, particulièrement au cours des dernières années, une région extrêmement dynamique et marquée par de nombreux conflits; les relations qu’entretient le Canada avec la région auront des répercussions pendant de nombreuses années. CJPMO demande donc aux politiciens canadiens de prendre du recul, de repenser leur approche vis-à-vis de la région, et de partager leurs idées avec le reste des Canadiens. 

Ces dernières années, le gouvernement Harper a pris un certain nombre de décisions audacieuses et fortement condamnées par rapport au Moyen-Orient qui ont laissé le Canada pratiquement seul sur la scène internationale. En plus de l’appui aveugle et controversé qu’apporte le gouvernement Harper à Israël au fil des ans, Ottawa continue de faire comme si de rien n’était face à la junte militaire de plus en plus répressive en Égypte. Plus tôt cette année, pour une raison méconnue, le Canada a participé au déraillement d’un plan des Nations Unies visant à débarrasser le Moyen-Orient des armes nucléaires, une nouvelle accueillie avec déception. Tout aussi inquiétant, les Forces armées canadiennes conduisent présentement des frappes aériennes contre l’État islamique (El) en territoire irakien et syrien bien qu’elles soient dépourvues d’objectifs clairs ou de mandat précis. Ces actions controversées ne représentent que la pointe de l’iceberg. 

« Le Canada et l’Occident ont adopté, au cours des dernières décennies, une conduite qui les a menés dans une impasse », affirme Thomas Woodley, président de CJPMO. « Le Canada doit repenser aux conséquences de son implication  militaire et sa tendance à appliquer deux poids deux mesures lorsqu’il s’agit du Moyen-Orient », poursuit Woodley. CJPMO souligne depuis longtemps la nécessité de fournir de l’aide humanitaire et de l’aide au développement à long terme, en plus de mettre l’accent sur le respect des droits de la personne pour établir une paix durable et assurer le bien-être des populations du Moyen-Orient.

CJPMO pense que les Canadiens sont las des troubles qui perdurent au Moyen-Orient mais aussi de l’incapacité apparente de leur pays à jouer un rôle positif ou constructif dans la région. « Ces questions doivent être soulevées sur la place publique alors que nous nous apprêtons à passer aux urnes; les Canadiens veulent savoir ce que chaque parti va proposer comme voie à suivre pour le Canada et le Moyen-Orient », conclut Woodley.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec Patricia Jean au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation. 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.