CJPMO: L’Association canadienne de soccer doit appuyer les sanctions de la FIFA contre Israël

Sans_titre.pngMontréal, le 22 mai 2015 – Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) insiste pour que Canada soccer seconde la FIFA dans ses sanctions contre Israël. Le 29 mai 2015, les 209 États membres de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) tiendront un vote sur une résolution pour savoir si Israël doit être suspendu de la FIFA. Israël fait face à de graves accusation d’avoir enfreint le code de conduite de la FIFA à l’endroit des joueurs de soccer palestiniens. Certains sont harcelés, battus, torturés, tués ou emprisonnés. Pour l’adoption de la résolution, une majorité de 75 pour cent des voix est nécessaire. Une simple majorité des voix permettrait néanmoins de sanctionner Israël. 

L’appel à la suspension d’Israël est une initiative de la Palestine Football Association (PFA) – un membre de la FIFA. En Cisjordanie et dans la bande de Gaza, les joueurs de soccer palestiniens subissent continuellement de la discrimination de la part des fonctionnaires et des forces de sécurité israéliens, en total contravention du code de conduite de la FIFA. Les Palestiniens se plaignent notamment :

a)       qu’Israël impose des restrictions de déplacement aux joueurs palestiniens;

b)      qu’Israël endommage les installations de soccer palestiniennes;

c)       qu’Israël nuit au transport d’équipement à destination de la Cisjordanie et;

d)      que cinq équipes de la ligue de soccer israélienne ont élu domicile dans des colonies illégales en Cisjordanie, une pratique tout à fait contraire aux règlements de la FIFA. 

« Pareille motion jette certainement Israël dans l’embarras, d’autant plus qu’elle émane de la plus haute autorité mondiale du soccer », a déclaré Thomas Woodley, président de CJPMO. CJPMO espère que la motion encouragera Israël à respecter les droits de la personne en Palestine. Selon la FIFA, quelque 265 millions de personnes jouent au soccer et sont affiliés à diverses associations. Il va sans dire que ce sport jouit d’une popularité et d’une importance indéniables. Par conséquent, la suspension d’Israël aurait un écho monumental qui irait bien au-delà du monde du sport. « Une suspension pourrait encourager d’autres associations sportives internationales à adopter des mesures pour sanctionner Israël et ses violations des droits de la personne en Palestine », a rajouté Woodley.

CJPMO souligne que la discrimination et les mauvais traitements infligés aux joueurs palestiniens sont non seulement contraires au code de conduite de la FIFA, ils sont également contraires à l’éthique et très mal intentionnés. « Pour plusieurs Palestiniens, le soccer représente l’espoir. C’est un moyen d’échapper au stress lié aux postes de contrôle, aux frappes aériennes et à l’occupation militaire », mentionne Woodley. « Si le monde permet à Israël de continuer ses actes cruels, le merveilleux sport du soccer et la FIFA prendront ombrage. En votant pour la motion qui vise à suspendre Israël de la FIFA, l’Association canadienne de soccer encouragerait l’esprit sportif et la justice internationale ».

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec Patricia Jean au 438 380-5410.
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.