Soutenez le Parti vert

Dites au Parti vert qu’il a pris la bonne décision

Envoyez un courriel à Elizabeth May et aux autres dirigeants en remerciement de l’adoption de la résolution BDS – ils subissent aujourd’hui d’énormes pressions. (Si le lien est défectueux, envoyez leur un message directement depuis votre courriel à : Elizabeth.may@parl.gc.ca, ken.melamed@greenparty.ca, et Dimitri.lascaris@greenparty.ca.) Dites-leur simplement, "Merci pour votre vote pour le mouvement BDS!")

  BDS-email.png

 

CJPMO se réjouit du soutien massif apporté dimanche dernier par les membres du Parti vert au mouvement de boycottage, désinvestissement et sanctions (BDS). Grâce aux observateurs de CJPMO qui se sont activés dans les coulisses de la convention, nous avons eu l’honneur de jouer un rôle non négligeable dans l’adoption de cette résolution sans précédent. BDS est un mouvement visant à maintenir une pression économique sur Israël jusqu’à ce qu’il respecte les droits des Palestiniens, qu’ils se trouvent en Israël, en Cisjordanie ou à Gaza.

Au cours de la convention, la résolution BDS a suscité une forte opposition de la part de certaines personnes, y compris de la cheffe du Parti vert, Elizabeth May. Néanmoins, les efforts accomplis par beaucoup des membres du parti, ajoutés au soutien de CJPMO et d’autres groupes, ont fini par porter leurs fruits. Soumise à un vote à main levée, la résolution a bénéficié d’une majorité si écrasante qu’elle a finalement été adoptée par acclamation.

CJPMO avait préparé deux tracts listant les arguments en faveur des deux résolutions phares de la convention. Le premier, très puissant, décrivait les violations des droits des Palestiniens commises par Israël et soutenait la résolution BDS, expliquant en quoi ce mouvement concordait avec le droit international. Le second dénonçait le Jewish National Fund (JNF) et la gestion raciste de son patrimoine foncier. Le JNF était visé par une autre résolution finalement adoptée par le Parti vert, mais dans une version édulcorée.

Le combat n’est pas terminé

Le Parti vert essuie de vives critiques de la part de ses opposants qui tentent désormais de le diaboliser. Plus que jamais, le PVC a besoin de soutien.

Cliquez ici pour envoyer un courriel aux dirigeants du Parti vert en remerciement de l’adoption de cette résolution.

(Si le lien est défectueux, envoyez leur un message directement depuis votre courriel à : Elizabeth.may@parl.gc.ca, ken.melamed@greenparty.ca, et Dimitri.lascaris@greenparty.ca.)

Transmettez ce courriel à vos proches et invitez les à en faire de même.

Plus de renseignements :

La semaine dernière, deux résolutions liées à Israël et à la Palestine étaient débattues lors de la convention du Parti vert. La première appelait le parti à soutenir le mouvement BDS (boycottage, désinvestissement et sanctions) qui vise l’État d’Israël jusqu’à ce qu’il interdise la construction de colonies et entre en négociation, de bonne foi, avec les Palestiniens. Soigneusement rédigée, cette résolution citait le droit international de même que d’autres précédents afin de soutenir BDS. Elle a été adoptée!

La seconde traitait de la branche canadienne d’un organisme qui prend part à la discrimination des Palestiniens. Cette résolution appelait le Parti vert du Canada à demander « à l’Agence du revenu du Canada de révoquer le statut caritatif du Jewish National Fund pour avoir contrevenu à une politique publique contre la discrimination et pour avoir omis de se conformer aux lois internationales sur les droits de la personne ». La résolution cite jusqu’au procureur général d’Israël qui a accusé le JNF de discrimination institutionnalisée à l’égard des Israéliens non juifs. Cette résolution a été adoptée, mais seulement après avoir été amendée afin de viser toutes les organisations caritatives racistes, effaçant toute référence au JNF.

D’une maladresse incroyable depuis l’adoption de la résolution BDS, Elizabeth May s’y est carrément opposée et a affirmé qu’elle ne pourrait la défendre publiquement.

Si les positions officielles du Parti vert sont relativement bonnes vis à vis du conflit israélo palestinien, Elizabeth May n’a jamais été capable de les assumer publiquement. Notons que les questions relatives au Moyen Orient ne sont pas son point fort. En affichant notre soutien à ces résolutions, en tant que Canadiens, nous montrons à Elizabeth May qu’elles vont dans le bon sens.

L’équipe de CJPMO travaille fort pour la défense des valeurs et des principes que nous chérissons tous, tant pour le Canada que pour le Moyen-Orient. Nous agissons au mieux de nos capacités, mais nous demeurons dépendants de votre aide pour la poursuite de nos objectifs. Envisagez de faire un don ou de renouveler votre engagement pour permettre à CJPMO de poursuivre son travail essentiel.  

Donate-FR.png

 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.