Dites à Justin : Mettez fin au plan d’Israël d’annexer la Cisjordanie

FB-Coronavirus-FR.pngPlus tôt cette semaine, les politiciens israéliens ont annoncé un plan pour annexer illégalement de larges portions de la Cisjordanie (la Vallée du Jourdain et des parties de la zone C) à Israël. Ce plan, en accord avec « l’accord du siècle » de Trump pourrait être implémenté dès le 10 juillet. Dans un geste méprisable, le nouveau gouvernement israélien profite de la diversion offerte par l’épidémie mondiale de coronavirus pour poursuivre ce plan unilatéral et illégal.

UTILISEZ LES CHAMPS CI-DESSOUS POUR DIRE À TRUDEAU ET AU GOUVERNEMENT DE S'OPPOSER VOCALEMENT AUX PLANS ILLÉGAUX D'ISRAËL.

Informations supplémentaires

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et son rival, Benny Gantz du parti Bleu et blanc, ont conclu un accord en début de semaine pour annexer des parties de la Cisjordanie dans le cadre de leur tentative de former un gouvernement d’unité.

Gantz et Netanyahou, jusqu’à récemment des rivaux politiques qui se sont affrontés lors des élections du 2 mars en Israël, ont convenu que Netanyahou serait en mesure de soumettre une proposition pour annexer certaines parties de la Cisjordanie à un vote du cabinet cet été, mais supposément seulement si les États-Unis soutiennent le mouvement et si cela est fait en coordination avec d’autres acteurs internationaux.

Lorsque Trump a annoncé son plan en janvier, il a donné le feu vert à Israël pour aller de l’avant avec l’annexion unilatérale de plus de terres palestiniennes, une démarche considérée comme illégale par la communauté internationale. Le plan de Trump suggère également qu’Israël pourrait aller de l’avant unilatéralement, que les Palestiniens aient ou non signé le plan.

Dans la réponse du Canada au plan de Trump, le gouvernement a déclaré « Le Canada a longtemps maintenu que la paix ne pouvait être atteinte qu’à travers des négociations directes entre les parties. ». Si Israël va de l’avant avec ses plans d’annexions avec le soutien des États-Unis, la réaction de Trudeau sera très significative.

Alors que le monde entier se concentre sur la lutte contre la pandémie de coronavirus, l’accord politique en Israël s’apparente à une stratégie par Netanyahu pour avancer son agenda illégal de droite, sous prétexte de faire face à la crise de covid-19.

Avec l’épidémie de covid-19, Israël rencontrera beaucoup moins de résistance à ses plans sous forme de protestations et d’activisme populaire. Dans le cadre des mesures d’urgence covid-19, les militants israéliens et palestiniens n’ont pas le droit de se réunir pour protester ou protéger leurs communautés.

Si l’annexion se poursuit, il sera tout aussi facile de construire des maisons dans les colonies israéliennes illégales que de construire dans une place comme Tel Aviv ou Haifa. Plutôt que de devoir passer par l’appareil militaire et obtenir l’approbation de la Knesset et de l’armée avant toute nouvelle construction, les colonies pourront bientôt obtenir une simple approbation municipale afin de construire plus de maisons et de prendre plus de terres palestiniennes.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.