CJPMO: Il doit y avoir des conséquences à la guerre d'agression d'Israël à Gaza

Montréal, 8 août 2022Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exigent que le gouvernement canadien tienne les autorités israéliennes responsables de sa guerre non provoquée et agressive contre Gaza ce week-end, qui a tué au moins 44 Palestiniens. Le Canada n'a pas fait de commentaires sur les actions d'Israël, sauf pour soutenir le droit d'Israël à la sécurité, ignorant la tendance d'Israël à cibler délibérément des civils dans ses frappes aériennes - dans ce qui équivaut clairement à des crimes de guerre. CJPMO exhorte le Canada à mettre fin à l'impunité d'Israël et à décourager la violence future, notamment en mettant fin au commerce militaire avec Israël.

« Les Canadiens sont horrifiés et profondément embarrassés par le refus du Canada de condamner les attaques d'Israël contre les civils de Gaza », a déclaré Michael Bueckert, vice-président de CJPMO. « Si le Canada ne tient pas Israël responsable de son habitude de bombarder délibérément des cibles civiles, il encouragera la poursuite de l'agression israélienne et son mépris total du droit international », a ajouté M. Bueckert.

Sur une période de trois jours commençant le vendredi 5 août, les frappes aériennes israéliennes ont ciblé délibérément les infrastructures civiles à travers Gaza, y compris les tours résidentielles. Au moins 44 Palestiniens ont été tués, dont 16 enfants, et plus de 350 ont été blessés. En raison du manque de carburant, la seule centrale électrique de Gaza a fermé, laissant la population avec seulement 4 heures d'électricité par jour. En réponse aux attaques israéliennes, les militants du Jihad islamique ont tiré des centaines de roquettes sur Israël, mais aucune victime israélienne n'a été signalée. Il s'agit des violences les plus graves depuis l'offensive israélienne de 11 jours sur Gaza en mai 2021, qui a tué au moins 240 Palestiniens, dont 63 % de civils, et blessé 1 968 personnes.

À l'exception d'un seul tweet sans signature, émis tard le 6 août, le gouvernement canadien est resté entièrement silencieux sur la dernière guerre d'Israël. L'unique déclaration du Canada se vantait de soutenir "le droit d'Israël à assurer sa propre sécurité", mais CJPMO note que la déclaration a négligé de préciser que ce sont des Palestiniens qui ont été tués, qu'Israël est la partie agressive, et que les frappes aériennes d'Israël ont délibérément visé des bâtiments résidentiels. Selon l'ONG palestinienne Al-Haq, les attaques disproportionnées d'Israël contre les civils peuvent s'apparenter à des crimes contre l'humanité. La rapporteuse spéciale de l'ONU, Francesca Albanese, a condamné l'offensive militaire israélienne comme "un acte flagrant d'agression. Illégal. Immoral. Irresponsable."

CJPMO exhorte le Canada à répondre à l'agression israélienne et aux violations du droit international en mettant en œuvre les solutions concrètes suivantes :

  • Le Canada doit clairement condamner cet acte d'agression de la part d'Israël et dissuader ce pays de commettre de nouvelles violences ;
  • Le Canada devrait suspendre tout commerce militaire avec Israël et s'assurer que les armes fabriquées au Canada ne sont pas utilisées contre les civils de Gaza ;
  • Le Canada doit exiger la fin immédiate et permanente du blocus brutal et illégal de Gaza imposé par Israël depuis 15 ans ;
  • Canada devrait soutenir pleinement l'enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur de possibles crimes de guerre dans les territoires palestiniens occupés, et demander instamment à la CPI d'inclure les récentes actions d'Israël dans son enquête..

À propos de CJPME - Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPME) est une organisation laïque et à but non lucratif regroupant des hommes et des femmes de tous horizons qui souhaitent voir la justice et la paix reprendre racine au Moyen-Orient. Sa mission est d'amener les décideurs à considérer toutes les parties avec équité et de promouvoir le développement équitable et durable de la région.

Pour plus d'information, veuillez contacter : Michael Bueckert, VP CJPME : 613-315-7947 ou [email protected]

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpme.org

L'ensemble ou des parties de ce communiqué de presse peuvent être reproduits sans autorisation.