Le Canada doit exiger la libération du travailleur humanitaire persécuté Mohammed El-Halabi suite à sa condamnation par Israël

El_halabi_web.pngMontréal, 15 juin 2022 Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent au gouvernement canadien d'exiger la libération du travailleur humanitaire de Gaza persécuté, Mohammed El-Halabi, suite à sa condamnation scandaleuse par un tribunal israélien après six ans de détention, suite à des accusations qui ont été discréditées. CJPMO demande au Canada de prendre immédiatement des mesures pour assurer la liberté d'El-Halabi.

« La condamnation honteuse d'El Halabi par Israël après six ans, fondée sur des accusations discréditées, expose le manque total de justice que les Palestiniens subissent sous les tribunaux d'apartheid d'Israël », a déclaré Michael Bueckert, vice-président de CJPMO. « Cette décision discrédite entièrement le processus judiciaire israélien, et Israël doit faire face aux conséquences du Canada et de la communauté internationale pour cette grave erreur de justice », a ajouté M. Bueckert.

El Halabi, directeur de World Vision, a été arrêté il y a six ans, en juin 2016, accusé d'avoir détourné de l'argent vers le Hamas à des fins terroristes. Depuis lors, El Halabi a été confronté à une procédure judiciaire truffée d'irrégularités : il a été torturé et n'a eu qu'un accès restreint à un avocat; sa procédure a été fondée sur des preuves secrètes ; et il a été contraint de se présenter à plus de 160 audiences. Les audits légaux commandés par World Vision et le gouvernement australien n'ont trouvé aucune preuve de détournement de fonds, ni aucun autre méfait. En fait, El Halabi a été accusé de crimes qu'il lui était littéralement impossible de commettre, comme le détournement d'une somme d'argent de plus de deux fois le montant de l'ensemble du budget de World Vision à Gaza pendant la période en question. En novembre 2020, les experts des droits de l'homme des Nations unies ont déclaré que « l'arrestation, l'interrogatoire et le procès d'El Halabi ne sont pas dignes d'un État démocratique » et que « les autorités israéliennes doivent lui accorder tous les droits d'un procès équitable, ou bien le libérer sans condition ».

CJPMO exhorte le gouvernement canadien à intervenir en faveur d'El Halabi, en prenant les mesures suivantes :

  • Condamner la conviction frauduleuse d'Israël à l'égard d'El Halabi et exiger sa libération immédiate ;
  • Demander à Israël de compenser El Halabi pour son emprisonnement injuste ;
  • Demander une enquête indépendante et internationale sur l'affaire El Halabi, ainsi que sur les mauvais traitements systématiques par Israël des détenus politiques palestiniens ;
  • Agir sur les allégations de recours à la torture par Israël contre les détenus en bloquant toute coopération militaire et sécuritaire avec Israël ;
  • Prendre des mesures pour protéger le secteur humanitaire au service des Palestiniens, notamment en surveillant les menaces auxquelles sont confrontés les travailleurs humanitaires à Gaza et en soutenant une enquête de la Cour pénale internationale.

Pour plus d'information, veuillez contacter : Michael Bueckert, VP CJPME : 613-315-7947 ou [email protected]

L'ensemble ou des parties de ce communiqué de presse peuvent être reproduits sans autorisation.

Montrer 1 réaction

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.