CJPMO applaudit l’aide international du gouvernement durant la crise du COVID-19

trudeaucorona.pngMontréal, le 3 mars 2020 – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) applaudissent la décision prise hier par le gouvernement canadien de fournir des aides internationales pour aider les pays et les communautés les plus pauvres en proie avec le COVID-19. La nouvelle assistance internationale du gouvernement semble s’articuler autour de trois pôles : 50 millions de dollars pour aider les pays vulnérables à se préparer pour et à répondre à la crise du COVID-19; soutenir l’appel de l’ONU en faveur de 2 milliards de dollars pour aider les pays les plus pauvres et les communautés de réfugiés; et soutenir le fond de relance mondiale de 5000 milliards de dollars des pays du G20 pour aider les pays les plus vulnérables. Ce financement s'ajoute aux fonds déjà promis aux Canadiens qui luttent contre les changements imposés par la crise. 

 « Nous avons fait pression sur le gouvernement sur ces points », a annoncé Thomas Woodley, président de CJPMO, « et nous sommes heureux de voir que le gouvernement prend des mesures pour aider les plus vulnérables, y compris au niveau international. ». Bien que CJPMO ait exprimé son appréciation pour les promesses d’aides aux Canadiens ces récentes semaines, CJPMO exerçait des pressions sur le gouvernement pour qu’il élargisse la portée de son aide pour inclure les communautés d’outre-mer les plus vulnérables, notamment les groupes de réfugiés, et les personnes déplacées par la guerre et les conflits.

CJPMO aimerait voir le Canada faire écho au plan d’aide de l’Union européenne (82 millions d’euros) pour l’Office de secours pour les réfugiés palestiniens (UNRWA). « Les camps de réfugiés, avec leurs conditions de surpeuplement et leurs mauvaises installations de santé publique, sont particulièrement vulnérables à une épidémie de COVID-19 », prévient Woodley. En annonçant le plan d’aide, le vice-président de la Commission européenne, Joseph Borrell, a déclaré : « Notre soutien pour l’UNRWA est non seulement notre devoir humanitaire, mais il contribue également à maintenir vivante la perspective d’une paix durable entre Israéliens et Palestiniens, qui, pour l’UE, ne peut être obtenue que par une solution négociée de deux États. ». L'Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) a annoncé que les États-Unis pourraient reconsidérer la coupure de financement imposée par l'administration Trump ces dernières années à la lumière de l'épidémie de COVID-19. La Turquie a également promis d’aider les Palestiniens, et le Qatar a promis 150 millions de dollars d’aide humanitaire à Gaza, l’argent étant destiné aux efforts pour endiguer la propagation du virus COVID-19.

Des cas de COVID-19 ont déjà été identifiés à Gaza et en Cisjordanie, ainsi que dans d’autres régions extrêmement vulnérables du Moyen-Orient, incluant la Syrie et l’Iraq. Bien que le Yémen n’ait pas encore reporté de cas, la guerre civile dans ce pays a laissé 93% des équipements médicaux hors service, et un représentant de l’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’il anticipait une explosion du nombre de cas de coronavirus en Syrie et au Yémen. CJPMO continue de faire pression pour obtenir de l’aide internationale pour ces communautés vulnérables.

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui oeuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Khaoula Chehbouni, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient

www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.