Commémoration du 29 janvier; Appel à l’action contre l’islamophobie

Montréal, le 29 janvier 2020 — À l’occasion du troisième anniversaire de l’attentat de la mosquée de Québec, les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) commémorent et se souviennent des évènements tragiques du 29 janvier 2017 au Centre culturel islamique de Québec qui ont fait 6 morts et 9 blessés. Les victimes incluaient Azzeddine Soufiane, 57 ans, père de trois enfants; Khaled Belkacemi, 60 ans; Aboubaker Thabti; Mamadou Tanou, 42, père de deux enfants; Ibrahima Barry, 39, père de quatre enfants; et Abdelkrim Hassane, 41 ans et père de trois enfants. CJPMO continue de demander au gouvernement fédéral de désigner le 29 janvier comme une journée nationale de commémoration et d’action contre l’islamophobie et toute autre forme de discrimination religieuse. En 2018, CJPMO et le Forum musulman canadien (FMC-CMF) ont lancé la campagne « Je me souviens du 29 janvier » (https://www.29janvier.ca/) qui permet aux Canadiens d’ajouter leur voix et de montrer leur soutien.

« À l’occasion de l’anniversaire des évènements tragiques du Centre islamique de Québec, nous disons : « les victimes du 29 janvier ne seront pas oubliées. Nous allons nous battre pour nous assurer que cela ne se reproduise plus jamais et nous condamnons l’islamophobie et toutes les autres formes de discrimination religieuse », affirme Thomas Woodley, président de CJPMO. À la suite de la campagne « Je me souviens du 29 janvier » (https://www.29janvier.ca/), plus de 7000 courriels et cartes postales ont été envoyés au premier ministre et à d’autres députés demandant la reconnaissance nationale du 29 janvier.

Depuis le lancement de la campagne « Je me souviens du 29 janvier », le Québec a adopté sa controversée Loi 21, à laquelle CJPMO s’est activement opposée. La Loi 21 – qui interdit aux personnes portant des vêtements religieux d’occuper des postes clés de la fonction publique au Québec – donne encore plus de raisons de combattre l’islamophobie au Canada. Malheureusement, à part une déclaration timide du libéral Justin Trudeau, aucun des importants partis fédéraux n’a pris fermement position pour s’opposer à la Loi 21 durant la campagne électorale de 2019.

CJPMO et le FMC-CMF ont lancé la campagne « Je me souviens du 29 janvier » en octobre 2018. Jusqu’à présent, plus de 135 organisations et dirigeants ont officiellement soutenu la campagne. 80 universitaires, de divers horizons, ont également endossé la campagne. Tous les endossements sont listés sur la page « Organisations signataires » de la campagne. Les Canadiens sont également encouragés à ajouter leur voix à la campagne en ligne, où ils peuvent signer une pétition tout en envoyant un courriel et une carte postale à leur député.

 

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui oeuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient

www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

 

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.