CJPMO : Le Canada doit condamner l’assassinat de civils palestiniens à Gaza

gaza_airstrike.pngMontréal, le 15 novembre 2019 – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont profondément troublés par la réaction unilatérale du gouvernement canadien face à la violence qui a éclaté à Gaza. CJPMO demande au gouvernement canadien de condamner les assassinats d’Israël à Gaza et de donner suite à la promesse faite en 2018 d’ouvrir une enquête indépendance afin d’examiner en profondeur les faits sur le terrain.

Le mercredi 13 novembre, la ministre des Affaires étrangères canadienne a tweeté : « Le canada condamne fermement les tirs inacceptables de roquettes sur des civils en #Israël. Une désescalade immédiate est nécessaire… ».  Une telle déclaration manque d’objectivité car elle attribue à tort aux Palestiniens la responsabilité des violences récentes à Gaza et ne fait aucune mention des assassinats ciblés de civils palestiniens par Israël. CJPMO souligne qu’alors que les roquettes palestiniennes n’ont fait aucune victime israélienne, les frappes aériennes israéliennes ont tué 38 hommes, femmes et enfants palestiniens et en ont blessé des dizaines d’autres au cours des dernières 48 heures.

Le président de CJPMO Thomas Woodley a répondu, «Le Canada ne doit pas être sélectif dans sa condamnation de la violence contre les civils – qu’elle soit israélienne ou palestinienne. Le fait que le gouvernement libéral n’ait pas condamné les meurtres de civils palestiniens commis par Israël montre non seulement un mépris total pour les vies palestiniennes mais aussi qu’il considère les Palestiniens comme étant responsables de leur propre mort. »

CJPMO est déçue que, tout comme le gouvernement canadien, les médias canadiens ont adopté la même approche unilatérale, choisissant de s’en remettre au gouvernement israélien et à des sources militaires, sans tenir compte des perspectives palestiniennes dans leur reportage. Les médias canadiens ont renforcé le discours d’Israël sur la « légitime défense », en tenant les Palestiniens responsables de la violence qu’ils subissent. CJPMO souligne, qu’en tant que force occupante, Israël a la responsabilité en vertu du droit international d’assurer le bien-être des Palestiniens à Gaza - une responsabilité qu’il a ignoré pendant des années. Il est donc extrêmement trompeur pour le gouvernement ou les médias canadiens de qualifier la violence d’Israël de légitime défense, surtout dans le contexte de violence contre les civils, qui est une grave violation du droit international. 

Aujourd’hui, CJPMO s’est jointe à 14 autres organisations palestino-canadiennes et arabo-canadiennes qui ont écrit une lettre demandant au gouvernement canadien d’être impartial dans ses réponses à la violence à Gaza. Cela fait plus qu’une décennie qu’Israël impose un blocus aérien, maritime et terrestre à la bande de Gaza. Les Nations unies estiment que si le siège de Gaza persiste, Gaza sera inhabitable d’ici 2020.

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui oeuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient

www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.