CJPMO condamne le décret de Trump sur les hauteurs du Golan

golanv2.pngMontréal, le 22 mars 2019 — Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) condamnent fortement le tweet d’hier de Trump concernant les hauteurs du Golan. Dans ce tweet, Trump a signalé qu’il était prêt à reconnaitre la souveraineté israélienne sur les hauteurs du Golan, territoire syrien occupé militairement par Israël depuis 1967. CJPMO demande au gouvernement canadien de se joindre à ses alliés internationaux et de condamner catégoriquement la déclaration de Trump – une déclaration qui viole le droit international et les nombreuses résolutions des Nations unies, établissant ainsi un dangereux précédent.

CJPMO souligne que, la semaine dernière, le département d’État américain a abandonné le terme « occupé par Israël » dans sa désignation officielle du territoire syrien des hauteurs du Golan. CJPMO fait remarquer que le reste du monde, incluant le Canada, considère que les hauteurs du Golan sont un territoire occupé. En effet, en 1981, le Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) a adopté la Résolution 497, déclarant l’annexion d’Israël en 1981 comme étant « nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international ». En 2016 encore, le CSNU a voté une fois de plus unanimement contre la revendication israélienne du plateau du Golan. Les alliés de long-terme du Canada comme la France et l’Union européenne ont déjà condamné le décret de Trump sur les hauteurs du Golan comme étant une violation du droit international. CJPMO demande au Canada de se joindre à ses alliés occidentaux et de s’opposer à la déclaration de Trump.

CJPMO note que le décret de Trump sur les hauteurs du Golan fait suite à une série de décisions unilatérales prises par le gouvernement américain en faveur d’Israël. Durant le mandat de Trump, les États-Unis ont rompu avec des décennies de politique étrangère américaine sur plusieurs questions relatives au Moyen-Orient. En réponse au décret de Trump, Thomas Woodley, le président de CJPMO, déclare : « Le tweet de Trump sur les hauteurs du Golan contredit tous les principes de négociation et porte atteinte au droit international. Pour résumer, il ouvre la voie aux gouvernements belligérants du monde entier pour s’emparer des territoires par la force. » CJPMO demande au gouvernement canadien de se joindre à ses alliés européens pour aider à combler le vide en matière de leadership sur les questions du Moyen-Orient.

Depuis 1967, Israël occupe le territoire syrien des hauteurs du Golan ainsi que les territoires palestiniens de la Cisjordanie et de Gaza. Jusqu’à présent, Israël a construit plus de 30 colonies illégales dans les hauteurs du Golan, qui abritent environ 20 000 colons israéliens. Le décret de Trump sur les hauteurs du Golan confère une légitimité à la longue occupation militaire israélienne et à la colonisation illégale du territoire syrien. Le geste unilatéral de Trump rend une paix négociée entre Israël et les Palestiniens encore plus improbable, une possibilité que beaucoup ont déjà abandonnée.

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui oeuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient

www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.