CJPMO s’oppose à l’interception illégale par Israël du bateau d’aide pour Gaza

alawda.pngÀ Montréal, le 31 juillet 2018 — Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) s’oppose fermement à l’interception illégale par Israël d’un bateau de civils transportant de l’aide humanitaire et de l’équipement médical à destination de la bande de Gaza, zone assiégée. Le bateau, baptisé « Al-Awda » (« le retour » en arabe) transportait 22 internationaux et environ 50 000 dollars de matériel médical lorsque les navires de guerre israéliens l’ont intercepté dans les eaux internationales, ce dimanche. Les passagers ont été immédiatement arrêtés. Bien que quelques participants aient été libérés, la plupart des membres de l’équipage et des passagers, incluant le Canadien Larry Commodore de la Première Nation Stó:lo, sont actuellement détenus illégalement dans une prison israélienne. CJPMO appelle le gouvernement canadien à faciliter la libération rapide de ces défenseurs des droits de la personne et à assurer le passage en toute sécurité de « Al-Awda » et de ses approvisionnements d’aide pour Gaza.

CJPMO souligne que « Al-Awda » est l’un des quatre bateaux qui composent la Coalition de la Flottille de la Liberté, une campagne menée par des militants internationaux des droits de la personne qui s’oppose au blocus illégal d’Israël à l’encontre du peuple palestinien de Gaza. En effet, depuis 2006, le blocus aérien, maritime et terrestre orchestré par Israël paralyse la bande de Gaza, un type de punition collective contraire au droit international. En plus de défendre la liberté de mouvement des Palestinien·ne·s, la Coalition de la Flottille de la Liberté appelle Israël à mettre fin à l’occupation et la colonisation des territoires arabes qui dure depuis des décennies, à démanteler le mur d’Israël, à reconnaître l’égalité en droit des citoyen·e·s palestinien·ne·s d’Israël ainsi que les droits des réfugié·e·s palestinien·ne·s.

CJPMO rappelle que d’après les Nations Unies, si le siège de Gaza venait à persister, Gaza deviendrait inhabitable d’ici 2020. La Coalition de la Flottille de la Liberté a appelé la communauté internationale à « prendre ses responsabilités et […] à cesser d'entraver notre droit de passage inoffensif à Gaza pour délivrer les dons de matériel médical indispensable ». En réponse à l’interception d’Israël, le président de CJPMO, Thomas Woodley, a commenté : « compte tenu de la situation humanitaire dégradante à Gaza, il est scandaleux qu’Israël détourne illégalement un bateau transportant de l’équipement médial pour la population souffrante ».

Ce n’est pas la première fois que les défenseurs des droits de la personne tentent de briser le blocus israélien. En 2010, neuf ressortissants turcs et un Américain ont été tués par des commandos israéliens dans les eaux internationales, alors qu’ils tentaient d’acheminer de l’aide humanitaire à Gaza. L’ONU ainsi que des organisations internationales de défense des droits de la personne ont condamné à plusieurs reprises le fait qu’Israël manque à ses obligations en tant que puissance occupante. CJPMO appelle le Canada à prendre des mesures immédiates pour assurer la sécurité et la libération des passagers d’Al-Awda et faciliter le transfert de l’aide humanitaire, indispensable aux habitant·e·s de Gaza.

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient, www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Montrer 1 réaction

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.