Les liens commerciaux Canada-Israël sont critiqués par les Canadiens

eli.pngMontréal, le 29 mai 2018Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) demandent l’examen et la restructuration des liens commerciaux entre le Canada et Israël. Aujourd’hui, le ministre israélien de l’Économie a été honoré à l’hôtel Royal York à Toronto, et des militants de plusieurs organisations étaient présents pour manifester contre la coopération commerciale avec Israël. Les manifestants présents à la réunion se sont levés, l’un après l’autre, pour interrompre le discours du ministre israélien du commerce. Leurs objections ont soulevé plusieurs problèmes, mais ont surtout fortement remis en question le fait que le Canada puisse renforcer ses liens avec Israël, compte tenu de la répression brutale et illégale d’Israël contre les manifestants palestiniens à Gaza il y a seulement deux semaines qui a également blessé un médecin canadien.

 « Leur hypocrisie est impressionnante », a affirmé Thomas Woodley, président de CJPMO. « Notre premier ministre vient juste de déclarer qu’il était « consterné » par les tirs israéliens sur des civils palestiniens non armés, des membres des médias,  des premiers répondants et des enfants, et pourtant il accueille en grande pompe ces représentants comme si de rien n’était. ». L’un des manifestants au Royal York était le président du conseil d’administration de CJPMO Dimitri Lascaris. Lascaris a souligné qu’approuver les accords commerciaux avec Israël en ce moment, c’est comme soutenir le commerce avec l’Afrique du Sud à l’apogée de l’ère de l’apartheid de ce pays. Voix juives indépendantes était une autre organisation impliquée dans la manifestation. Comme CJPMO, VJI recommande des sanctions commerciales contre Israël, y compris un embargo sur les armes.

Hier, le Canada a signé une nouvelle version de l’Accord de libre-échange Canada- Israël, un accord qui ne fait aucune distinction entre les produits fabriqués en Israël proprement dit et ceux fabriqués dans les colonies illégales d’Israël en Cisjordanie. La communauté internationale, y compris le Canada, condamne officiellement les colonies israéliennes comme illégales et destructrices pour les efforts de paix dans la région. Pourtant, même si bloquer ou taxer le commerce avec les colonies israéliennes serait un bon moyen de transmettre un message réprobateur à Israël, le Canada a refusé de prendre une telle mesure.

CJPMO est perturbée par le double-jeu apparent du gouvernement Trudeau sur la question de la réponse d’Israël à Gaza. Trudeau a condamné fermement Israël le 16 mai, et la  ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland l’a défendu durant la période de questions la semaine dernière. Néanmoins, dans les forums internationaux, le Canada a mis en garde contre une enquête internationale sur les actions d’Israël, une fois avec le Conseil des droits de l’homme des Nations unies et une seconde fois avec l’Organisation mondiale de la santé. L'accueil somptueux des ministres israéliens et de leurs collègues cette semaine ajoute à l'atmosphère de dissimulation.

 

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui oeuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient

www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.