CJPMO soutient la déclaration du PM Trudeau à propos de Gaza

protestors_final_png.pngÀ Montréal, le 17 mai 2018 — Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient soutient la déclaration faite par le premier ministre Justin Trudeau sur la situation à Gaza. Hier, Trudeau a exprimé sa préoccupation face aux violences à l’encontre de civils palestiniens dans la bande de Gaza. Il a exigé qu’une « enquête indépendante soit menée immédiatement afin d’évaluer la situation sur le terrain, notamment la violence, l’incitation à la violence, et l’emploi de force excessive ». CJPMO demande au gouvernement de tenir la promesse faite aux Canadiennes et Canadiens et d'enquêter sur les actions menées par Israël à Gaza.

Au cours des dernières semaines, des milliers de Palestiniennes et de Palestiniens non-armés furent blessés à Gaza et beaucoup furent tués par des tireurs d'élite israéliens, pour avoir seulement protesté contre les violations du droit international perpétrées par Israël. Hier, Trudeau a finalement rompu le silence et qualifié d’« inexcusable » l'usage excessif de la force et de munitions réelles de la part d’Israël. Les fusillades contre des civils palestiniens à Gaza sont en effet « inexcusables », car elles constituent une violation de la quatrième Convention de Genève, laquelle interdit de cibler la population civile. CJPMO rappelle que la déclaration du premier ministre survient après que le docteur Tarek Loubani, un citoyen canadien, ait été touché à Gaza pendant qu’il soignait des Palestiniennes et Palestiniens blessés par des snipers israéliens.

Le président de CJPMO, Thomas Woodley, a déclaré : « nous sommes heureux que le gouvernement Trudeau ait enfin condamné les tirs qui ont touché le Dr Loubani ainsi que des douzaines d'autres civils palestiniens innocents à Gaza. Comme de nombreux Canadiens, il y a longtemps que nous sommes horrifiés par les graves violations des droits humains que commet Israël à l’encontre la population palestinienne, et par les réactions mitigées du Canada ». CJPMO attend avec impatience que le gouvernement canadien poursuive sur cette lancée et tienne Israël pour responsable de ces abus de droits humains et ces violations du droit international.

Depuis le 30 mars, la population palestinienne de Gaza a organisé une série de manifestations hebdomadaires à la frontière avec Israël, pour demander le droit de retourner dans leur pays. CJPMO rappelle que jusqu'ici, les tireurs d'élite israéliens ont tué plus d’une centaine de Palestiniennes et de Palestiniens non armés, tandis que des milliers d’autres ont été blessés. CJPMO demande au gouvernement d’expliquer aux Canadiennes et Canadiens pourquoi un médecin canadien aurait été visé par l'armée israélienne. De plus, CJPMO demande au premier ministre Trudeau de respecter la promesse faites aux Canadiennes et Canadiens et de mener immédiatement l’enquête indépendante sur les actions violentes perpétrées à Gaza par Israël.

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo, 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient, www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.