Les CJPMO sont opposés à la promesse de Scheer sur Jérusalem

jerusalem_scheer_pic_.pngFévrier 27, 2018 – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) sont opposés à la promesse du chef du Parti Conservateur, Andrew Scheer, de reconnaître Jérusalem comme la capitale israélienne s’il est élu en 2019. En fin de semaine, le site internet du Parti Conservateur a encouragé les canadien-ne-s à signer un formulaire affirmant avec Scheer que « Jérusalem est la capitale d’Israël ». Les CJPMO déplorent le mépris de Scheer du droit international et son indifférence face aux violations des droits de la personne commises par l’état d’Israël.

Les CJPMO rappellent que la déclaration de Scheer est à l’encontre des décennies de consensus international, ainsi que de la politique canadienne sur le conflit Israël-Palestine qui n’a jamais reconnu les annexions israéliennes illégales de Jérusalem-Est. Suite à la décision du Président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté la Résolution A/ES-10/L.22 en décembre à une large majorité, en condamnant la déclaration de Trump qui cherche à modifier le statut de Jérusalem. Le Canada s’est abstenu de cette résolution. Néanmoins, la politique internationale bien établie vise à finaliser toute décision à propos de Jérusalem par négociations, dans le but d’éviter toute décision unilatérale affectant le résultat des ententes. La déclaration de Scheer sur Jérusalem n’est pas à l’écoute de la communauté internationale, incluant les alliés les plus proches du Canada comme la Grande-Bretagne, la France, et l’Allemagne qui ont contesté le décret de Trump sur Jérusalem.

Le site internet du Parti Conservateur affirme que « les conservateurs canadiens et conservatrices canadiennes reconnaissent le fait évident qu’Israël, comme toute nation souveraine, a le droit de déterminer l’emplacement de sa capitale ». Les CJPMO considèrent cette déclaration trompeuse, car elle 1) ne tient aucun compte des aspirations palestiniennes à la souveraineté, 2) ignore la volonté des palestiniens de partager Jérusalem comme capitale, 3) omet toute mention du droit international, et 4) leurre les canadien-ne-s à croire que Jérusalem-Est fait légalement partie de l’état d’Israël. Le Président des CJPMO, Thomas Woodley, soutient que « la déclaration de Scheer est provocatrice, unilatérale, et accorde une fausse légitimité aux activités israéliennes illégales dans les territoires palestiniens occupés. Comme Trump, Scheer choisit de récompenser Israël en reconnaissant Jérusalem comme sa capitale sans demander aucune concession en retour, malgré l’occupation israélienne depuis des décennies et le bilan déplorable d’Israël en matière des droits de la personne ».

Les CJPMO sont entièrement d’accord avec le consensus de la communauté internationale autour du fait que les nations devraient renoncer à reconnaître Jérusalem-Ouest comme la capitale israélienne jusqu’à ce que Israël aurait conclu une juste entente de paix avec les palestiniens. Les CJPMO font appel au gouvernement canadien de rejoindre la communauté internationale dans la dénonciation des décisions unilatérales concernant Jérusalem.     

À propos de CJPMO – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculaire, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Miranda Gallo par téléphone au 438-380-5410.

Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient, www.cjpme.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

–– 30 ––

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.