Le rapport sur la motion M-103 est un bon départ, mais des défis demeurent

m103_pr.pngMontréal, 2 Février 2018 – Les Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) et le Forum Musulman Canadien (FMC) reçoivent avec satisfaction le rapport produit par le Comité Permanent du Patrimoine Canadien, qui répond à la motion M-103 « Racisme et Discrimination Religieuse Systémiques » émanant de la députée Iqra Khalid. Les deux organisations sont satisfaites d’être témoins des manières différentes dont le rapport met en lumière la discussion sur la discrimination religieuse au Canada. Néanmoins, elles sont également préoccupées par la mise en œuvre future des recommandations du Comité, et souhaitent, par conséquent, voir un véritable plan d’action.

Les CJPMO et le FMC étaient contents de voir plusieurs recommandations claires à propos de la discrimination religieuse figurées dans le rapport. Par exemple, le rapport suggère une amélioration dans 1) la coordination à long-terme, 2) la collection des données, et 3) l’élaboration des rapports et la planification entre de différentes branches du gouvernement, dans le but de mieux aborder ce problème. De surcroît, les CJPMO et le FMC étaient réjouis de voir les recommandations préconisant le gouvernement à activement éduquer et sensibiliser les Canadiens, particulièrement les forces de l’ordre, autour du problème du racisme et de la discrimination religieuse systémiques, y compris l’Islamophobie.

“Les Canadiens de confession musulmane sont confrontés à leur plus grand défi depuis des décennies,” a affirmé le Président du FMC Samir Majzoub, “Et nous attendons avec impatience l’adoption des recommandations proposées dans le rapport par le gouvernement, et le traitement au niveau institutionnel des défis et des problèmes auxquels les Canadiens de confession musulmane doivent faire face.”

Les CJPMO et le FMC soulignent que la Motion M-103 était proposée suite à l’attentat à la mosquée de Québec et la pétition électronique e-411 contre l’Islamophobie ayant remporté près de 70,000 signatures. Cependant, l’Islamophobie est seulement mentionnée dans deux recommandations parmi les 30 recommandations du rapport. Au-delà de l’attentat à Québec, la communauté musulmane au Canada reste abasourdie par une nouvelle vague d’attitudes islamophobes, notamment des actes de racisme quotidiens, des commentaires péjoratifs de certains politiciens, ou encore des attitudes racistes propagées par des médias électroniques. “Etant donné les tendances actuelles, nous attendons le gouvernement de fournir un plan d’action spécifique contre la haine envers les musulmans,” a attesté Thomas Woodley, Président des CJPMO.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.