Soutenez le STTP contre la campagne de diffamation de B’nai Brith

Plus tôt cette semaine, B’nai Brith Canada a lancé une campagne de diffamation à l’encontre du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP), en les accusant à la fois de soutenir le terrorisme et de s’aligner sur « la voie de la violence et du terrorisme ». Cette accusation fait suite à la décision du STTP de s’engager dans un projet commun avec le Syndicat des postes de Palestine (PSWU), que B’nai Brith qualifie à tort d’organisation « pro-terroriste ».

Mais soyons honnête, le STTP est attaqué simplement pour avoir montré sa solidarité envers les Palestiniens.

Veuillez remercier le STTP d’avoir toujours adopté des positions fondées sur des principes en soutien aux droits des Palestiniens. Vous pouvez envoyer un courriel de remerciement à : feedback@cupw-sttp.org .

Cela ne prend que 30 secondes ! Si vous le désirez, vous pouvez suivre l’exemple ci-dessous :

Objet du message : Je suis d’accord avec le soutien du STTP aux droits des Palestiniens

Corps du message : J’aimerai remercier le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes pour leur soutien continu aux droits des Palestiniens. STTP adopte une position fondée sur des principes lorsqu’il crée des liens avec des syndicats et des acteurs faisant partie des communautés opprimées comme les Palestiniens. S’il vous plaît, ignorez les attaques sans fondement des groupes pro-israéliens, et continuez à soutenir la justice sociale à travers le monde.

Vous pouvez également tweeter un message de remerciement au président national du STTP Mike Palecek à @Mike_Palecek .

Plus d’informations sur STTP :

Le STTP est un syndicat démocratique qui représente 50 000 travailleurs et travailleuses des postes à travers le Canada. En tant que défenseur des droits des Palestiniens, le STTP a fréquemment condamné l’occupation militaire d’Israël, ses violations au droit international et l’oppression systématique du peuple palestinien.

En 2008, le STTP a adhéré au mouvement international de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), un mouvement qui demande à ce qu’une pression économique soit exercée sur l’État d’Israël pour l’amener à respecter les droits des Palestiniens. L’automne dernier, le STTP a soutenu la pétition de CJPMO « La paix en Palestine » qui demandait au gouvernement canadien de condamner les colonies israéliennes. En juin, le STTP a montré son soutien à la Coalition de la Flotille de la liberté qui conteste le blocus inhumain imposé à Gaza. Un membre du STTP, Ron Rousseau, participera à la Flotille de la liberté alors qu’elle passera par l’Europe cet été.

           

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.