Haneen Zoabi - Novembre 2010

zoab2.pngJoignez-vous à nous pour le 3e gala-bénéfice annuel de CJPMO où nous aurons l’honneur d’entendre Mme Haneen Zoabi, première femme palestinienne-israélienne élue au Parlement israélien (la Knesset) et figure de proue de la justice au sein du leadership palestinien.

Haneen Zoabi (41 ans) est la première femme palestinienne en Israël élue au parlement israélien (Knesset) en tant que membre d'un parti arabe. Élue aux élections de février 2009, elle défend de manière probante les droits des Palestiniens en Israël et dans les territoires occupés, et promeut un État d'Israël pleinement démocratique, dépourvu de lois et de pratiques discriminatoires envers sa population arabe indigène. Dans un acte de solidarité avec ses compatriotes palestiniens de Gaza, elle se trouvait sur la flottille d'aide pour Gaza lorsque les forces israéliennes l'ont attaquée dans les eaux internationales et qu'elles ont tué neuf civils le 31 mai dernier.

Mme Zoabi parlera de ses défis en tant que leader palestinienne élue en Israël, et des défis auxquels son peuple et elle sont confrontés. Son discours lors du gala mettra également l'accent sur ses expériences à bord de la flottille d'aide pour Gaza et ce qui s'est ensuivi, ainsi que sur les éléments nécessaires à la résolution du conflit israélo-palestinien.

Née en 1969 à Nazareth dans le nord d'Israël, elle détient une maîtrise en communications et médias de la Hebrew University de Jérusalem. En 2003, elle a cofondé le Centre I'lam pour les Palestiniens arabes en Israël, une ONG dédiée à la « démocratisation des politiques des médias, des pratiques des médias et du paysage médiatique en Israël » et dont elle a été la première directrice générale.

À son retour à la Knesset après l'attaque sur la flottille d'aide pour Gaza, Mme Zoabi a été la cible de remarques racistes et sexistes et de menaces physiques de la part de différents membres de la Knesset. Elle a reçu plus de 100 menaces de mort dans les deux premières semaines suivant le raid. La Knesset a voté à 34 contre 16 pour lui retirer trois des privilèges dont bénéficient normalement les membres de la Knesset. Mme Zoabi a résisté à ces actes d'agression avec dignité et courage.

Depuis sa fondation en 2004, Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) a réalisé des progrès impressionnants dans la réalisation de sa mission de donner aux Canadiens de tous horizons les moyens de promouvoir la justice, le développement et la paix au Moyen-Orient. Les fonds recueillis lors de ce gala seront utilisés pour soutenir le travail continu de CJPMO auprès des politiciens et autres décideurs politiques, des médias et du public canadien.

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.