CJPMO: Les députés devraient appuyer la motion M-103 contre l'islamophobie

Motion_v.2.jpgMontréal, le 17 février 2017 - Les Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) exhortent les députés canadiens à appuyer la motion M-103 condamnant l'islamophobie. Cette motion présentée par la députée libérale Iqra Khalid, appelle le « condamner l’islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination religieuse systémiques ». La motion recommande également la création d'un comité chargé d'étudier la meilleure façon de combattre l'islamophobie et les autres formes de discrimination. Le racisme institutionnalisé et la discrimination religieuse. Elle demande également au comité de recueillir des données sur les crimes haineux et d'évaluer les besoins des communautés affectées.

« Nous sommes heureux de voir le gouvernement libéral prendre une position ferme en appuyant cette motion », a déclaré Thomas Woodley, président des CJPMO. « La fusillade dans à Québec a simplement confirmé combien l'islamophobie est répandue et dissimulée dans notre société. Nous appelons les députés de tous les partis politiques à exprimer leur soutien à l'une des minorités les plus vulnérables du Canada d'aujourd'hui », a ajouté M. Woodley. CJPMO a fortement appuyé une motion anti-islamophobie qui a passé presque inaperçu cet automne dernier. Après la fusillade de Québec, la motion M-103 va au-delà de la motion largement symbolique de 2016.

CJPMO a été déçue par la réaction de certains députés, dont certains ont mal interprété l'intention textuelle de la motion, laissant croire que celle-ci aurait un impact quelconque sur la liberté d'expression au Canada. En plus d'être purement une motion, CJPMO souligne que M-103 concerne les gens de tous les milieux religieux - pas exclusivement les musulmans. « À la suite d'une tragédie telle que la fusillade qui a eu lieu à Québec, il est en effet nécessaire que le Canada, en tant que pays, réfléchisse à ce qu'il peut faire pour assurer le bien-être et la sécurité des musulmans canadiens », a affirmé Woodley.

Même si les statistiques disponibles ne montrent pas que les musulmans canadiens sont les groupes les plus vulnérables, il y a eu une hausse récente des crimes haineux contre les musulmans-Canadiens. La motionnaire de la motion, Iqra Khalid, a signalé qu'elle a reçu à elle-seule, des milliers de messages haineux en raison de son rôle dans le parrainage de M-103. CJPMO attire également l'attention sur un rapport publié par le Conseil national des musulmans du Canada selon lequel les crimes contre les musulmans ont presque triplé de 2014 à 2015, décrivant une montée en force de ces types d’infractions.

À propos de CJPMO - Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec CJPMO au 438 380-5410
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient www.cjpmo.org

Ce communiqué de presse peut être reproduit sans autorisation.

– 30 –

Soyez le premier à commenter

Un email avec un lien pour activer votre compte vient de vous être envoyé.