Ci-dessous se trouvent les fiches-infos les plus récentes de CJPMO Voir la liste complète des fiches-infos de CJPMO


Le droit d’Israël à la légitime défense

Fiche-info 42, publiée en juin 2008 : En règle générale en droit international, la menace et l'emploi de la force sont interdits. Cela dit, le droit à la légitime défense, en droit international, est établi à l’article 51 du même document. Cette fiche info discute de l’usage et de l’abus par Israël de l’argument de « légitime défense » à travers divers principes et exemples.  Continuer à lire


Meurtre d’un Casque bleu canadien au Liban

Fiche-info 33, publiée en février 2008 : Le Major Paeta Hess-Von Krudener, commandant des Forces canadiennes stationné comme Casque bleu au Liban, a été tué le 25 juillet 2006 lorsque l’armée israélienne a largué une bombe sur son poste. Depuis l’incident, le gouvernement d’Israël prétend que son attaque sur le poste de l’ONU était un accident. Le 1er février 2008, le Canada a publié les résultats de son enquête concernant l’événement. Malheureusement, à la lumière des détails du rapport, les affirmations d’Israël ne tiennent pas la route.        Continuer à lire


Le plan de paix saoudien

Fiche-info 27, publiée en mai 2007 : À la suite du Sommet de la Ligue arabe à Riyad à la fin mars 2007, les nations arabes ont réaffirmé et relancé leur plan de paix avec Israël. Sous la direction de l'Arabie Saoudite, la proposition (inchangée depuis la plan original de Beyrouth en 2002) dresse le « statut final » de tous les problèmes entre Israël et la Palestine. Cette proposition a obtenu le soutien de 21 des 22 membres de la Ligue arabe. Continuer à lire


Application de la résolution 1701

Fiche-info 29, publiée en mai 2007 : La fin de la destruction du Liban – l’assaut d’Israël contre le Liban qui s’est poursuivi pendant 34 jours en juillet et en août 2006 – a été marquée par l’adoption de la résolution 1701 du Conseil de sécurité des Nations Unies.  Plus tard au cours de l’année 2006, le Conseil de sécurité a demandé au Secrétaire général des Nations Unies de lui soumettre des rapports trimestriels sur la mise en œuvre de la résolution. À la suite du troisième rapport présenté par le Secrétaire général le 14 mars 2007, il était évident que ni Israël ni le Hezbollah ne respectaient entièrement les exigences postérieures au cessez-le-feu de la résolution 1701. Continuer à lire


Comparaison des récits historiques des réfugiés juifs et palestiniens

Fiche-info 25, publiée en mai 2007 : Suite aux  observations et aux commentaires faits lors du sommet de Camp David II en juillet 2000, il y a eu un regain d'intérêt et de médiatisation au sujet des droits et des réparations octroyés aux émigrants et aux réfugiés juifs ayant fui les pays arabes dans les années 1940, 1950 et 1960 (voir la fiche CJPMO « L'émergence de la question des réfugiés juifs », publiée en avril 2007). Tant les réfugiés palestiniens que juifs sont protégés par le droit international; il est néanmoins important de comprendre les différences fondamentales entre les récits historiques rapportés par chacun de ces peuples. Continuer à lire


La situation des réfugiés palestiniens

Fiche-info 22, publiée en février 2007 : Peu de Canadiens sont conscients que leur pays a une responsabilité particulière envers les réfugiés palestiniens. Depuis 1995, le Canada préside le Groupe de travail sur les réfugiés dans le cadre du processus de paix au Moyen-Orient, qui a le rôle « [d’améliorer] les conditions de vie actuelles des réfugiés et des personnes déplacées sans préjuger de leurs droits et de leur futur statut. » Tragiquement, le comité ne s’est pas rencontré depuis plusieurs années, et ce, alors que le besoin d’améliorer les conditions de vie des réfugiés n’a jamais été aussi criant. Continuer à lire


Le terrorisme juif sous le mandat britannique

Fiche-info 23, publiée en mars 2007 : Ayant été inauguré en 1920 et s’étant terminé en 1947, le mandat britannique en Palestine fut le résultat 1) des ambitions politiques britanniques de prendre la place de l'Empire ottoman au Moyen-Orient; 2) de promesses britanniques faites à la France au sujet d’un contrôle colonial partagé de la région; et 3) de promesses britanniques conflictuelles garantissant d’une part l'autodétermination aux Arabes et d’autre part un État juif pour les sionistes. La Grande-Bretagne a donc dirigé la Palestine grâce à un mandat de la Ligue des Nations peu après la Déclaration de Balfour de 1917, dont le principe unilatéral était « la création d'un foyer national pour le peuple juif » sur le territoire de la Palestine biblique. Continuer à lire


L’apartheid en Israël

Fiche-info 21, publiée en février 2007 : L’apartheid se pratique assez ouvertement dans les territoires palestiniens occupés et se manifeste sous plusieurs formes évidentes : des routes exclusivement juives; des logements exclusivement juifs (les colonies); l’application de deux systèmes législatifs différents (le droit militaire pour les Palestiniens et le droit civil israélien pour les colons juifs dans les territoires); la ségrégation raciale par le Mur, ainsi qu’un maintien de l’ordre et des enquêtes sélectives. Dans son livre intitulé Palestine: Peace not Apartheid, Jimmy Carter met l’accent sur cette forme d’apartheid. Or, l’apartheid existe en Israël-même, bien que de manière plus subtile. Continuer à lire


Résolution 242 - interprétation et implications

Fiche-info 20, publiée en janvier 2007 : Le 22 novembre 1967, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, adopta la résolution 242 suite à la guerre de six jours, entre Israël et ses voisins.  Lors de cette guerre, Israël a envahi et occupé le Sinaï et Gaza territoires appartenant ou sous contrôle de l’Égypte. Israël a aussi envahi et occupé le Golan syrien, territoire appartenant à la Syrie.  La Cisjordanie et Jérusalem-Est, sous contrôle jordanien à ce temps-là, furent également envahis et occupés par Israël.  Depuis 1967, Israël s'est seulement retiré de la péninsule du Sinaï  et cela en 1978, suite aux accords de paix avec l’Égypte. Continuer à lire


Reconnaissance mutuelle entre Israël et la Palestine

Fiche-info 13, publiée en mars 2006 : Cette fiche-info fournit des informations sur la reconnaissance mutuelle entre Israël et la Palestine du point de vue d’Israël et du Hamas. La communauté internationale sait qu’idéologiquement parlant, le Hamas est opposé à l’existence d’Israël mais très peu parlent de l’opposition idéologique d’Israël à l’existence de la Palestine. Ce document s’intéresse au double-standard qui fait qu’Israël est constamment reconnue par la communauté internationale et par les Palestiniens alors que la Palestine n’est pas reconnue et que les chefs israéliens demeurent impunis pour leur reluctance à reconnaître la Palestine.  Continuer à lire