CJPMO et le parrainage de réfugiés au Québec

1113400-fin-journee-31-decembre-peu.jpg

Chaque année, CJPMO rend possible le parrainage de réfugiés syriens et traite entre 10 et 20 de ces dossiers. CJPMO reçoit les demandes individuelles ou de groupes de gens qui sont en mesure de coparrainer des réfugiés syriens conjointement avec CJPMO 

Le rôle de CJPMO dans le processus de parrainage des réfugiés syriens :

CJPMO opère présentement avec deux différents modèles pour le parrainage de réfugiés syriens.  Dans les deux cas, les individus en question (famille du/des réfugié/s) se portent garants (financièrement et autrement), de l’accueil et de l’intégration des réfugiés concernés, ainsi que de leur suivi pour une période de temps d’au moins un an.

  • CJPMO & parrains partageant un coparrainage et qui gèrent un compte bancaire commun. CJPMO occupe donc le rôle de cosignataire avec la famille qui a recommandé le(s) réfugié(s) en question. (Modèle de « parrainage hybride » – voir les programmes de parrainage existant au Québec)
  • CJPMO comme seul parrain officiel, mais bénéficiant d’un groupe d’appui. CJPMO est donc signataire unique de la demande de parrainage en tant qu’OSBL (modèle d’« un seul OSBL parrain hybride » – voir Les programmes de parrainage existant au Québec). Cependant, le groupe demandeur (famille du/des réfugié/s) s’engage à fournir les fonds nécessaires.

Le processus de sélection des réfugiés de CJPMO

CJPMO ne peut accepter de parrainer ou coparrainer que les dossiers des réfugiés qui satisfont aux critères suivants :

  1. Être référés par des parents résidants de la région de Montréal, et qui s’engagent à veiller à leur accueil au Québec, leur intégration et leur suivi, financièrement et autrement.
  2. Les membres de la famille du réfugié doivent disposer des fonds nécessaires établis par le gouvernement du Québec.
  3. Les réfugiés doivent être de la Syrie, doivent répondre aux critères du Canada et du Québec pour les réfugiés, et doivent être prêts à déménager à Montréal, Québec.
  4. Les partenaires potentiels de parrainage seront tenus de passer une entrevue en personne pouvant durer jusqu’à une heure. Ceci servira à déterminer les bases du dossier et l’admissibilité au parrainage.
  5. Les formalités de parrainage ne seront pas remises au gouvernement tant que les fonds monétaires dont il est fait mention à l’étape # 2 ne seront pas déposés dans un compte bancaire ouvert aux fins du parrainage.

Comment faire une demande à CJPMO pour le parrainage ou le coparrainage  d’un dossier de réfugié ?

S’ils croient répondre aux exigences, les coparrains potentiels sont invités à remplir le formulaire de CJPMO (voir en format pdf), puis à l'envoyer par courriel à info@cjpme.org ou par la poste à CJPMO, 10090 Saint-Laurent, Suite 201B, Montréal, QC H3L 2N7.